FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 21 avril 2020

Alors que nous vivons une crise nationale, certains membres de notre société se trouvent encore plus affectés que d’autres. Cela comprend notamment des enfants et des adolescents encore plus susceptibles de se trouver aux prises avec la violence familiale ou avec d’autres problèmes engendrés par l’isolation et d’autres facteurs.

 

Puisque les éducatrices et éducateurs ne disposent plus des outils habituels pour identifier et soutenir ces jeunes en personne, particulièrement par l’intermédiaire du système d’enseignement, il fallait trouver une solution de rechange.

 

Afin de combler cette lacune, le sénateur Stanley Kutcher (Nouvelle-Écosse) et la professeure Wendy Carr (UBC) ont mis au point, avec l’aide d’organismes œuvrant avec les enfants et les adolescents, un outil visant à assister notamment les éducatrices et éducateurs, les conseillères et conseillers et les directrices et directeurs d’écoles en facilitant leurs communications virtuelles avec les jeunes à risque et en les aidant à leur apporter le soutien dont ils ont besoin.

 

Cet outil en ligne disponible gratuitement dans les deux langues officielles (https://educ.ubc.ca/sos-francais/) a été élaboré avec l’apport des organismes Les enfants d’abord Canada et Jeunesse, J’écoute ainsi qu’avec les conseils de partenaires dans le domaine de l’éducation en Colombie-Britannique (UBC Faculty of Education, British Columbia Teachers’ Federation, BC School Superintendents Association et BC School Counsellors Association). De plus, des sénatrices et des sénateurs possédant une expérience réelle en éducation, en travail social et en médecine ont fortement appuyé ce projet.

 

Cet outil est aujourd’hui offert gratuitement à travers le pays. Ses créateurs espèrent que les éducatrices et éducateurs le trouveront utile alors qu’ils s’affairent à répondre à tous les besoins de leurs élèves durant cette crise.

L'Île-du-Prince-Édouard en images