FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 11 septembre 2019

- Par Ericka Muzzo

Le Collège de l’Île a offert plusieurs ateliers aux étudiants pour la deuxième journée d’orientation, mercredi. Une occasion de bien s’outiller avant de débuter la nouvelle année scolaire!

Le 10 septembre 2019

- Par Ericka Muzzo

Dans l’objectif de mieux desservir la population francophone en matière d’alphabétisation, le Collège de l’Île travaille actuellement sur un projet de partenariat avec la coalition ontarienne de formation des adultes (COFA), et quatre autres provinces et territoires.  Grâce à cette initiative, des ressources d’alphabétisation en français pourraient être accessibles en ligne aux Prince-Édouardiens.  «La génération de nos parents ou nos grands-parents, ceux qui étaient des clients pour l’alphabétisation, étaient généralement peu habitués à la technologie.  Aujourd’hui, la plupart des gens ont une facilité, et la technologie permet une grande flexibilité», note le président du Collège de l’Île, Donald DesRoches.  Il est aussi l’ancien président du Réseau pour le développement de l’alphabétisme et des compétences (RESDAC). 

Le 22 mai 2019

La Commission scolaire de langue française de l’Î.-P.-É. a un nouvel exécutif pour l’année 2019-2020. Gilles Benoît de Summerside assumera la présidence, Janine Gallant d’Abram-Village, la vice-présidence et Stéphane Blanchard de Rustico occupera le poste de secrétaire. Les élections ont eu lieu lors de la réunion régulière du conseil, tenue le 14 mai à DeBlois.

Le 7 mai 2019

- Par Ericka Muzzo

La Commission scolaire de langue française (CSLF) a informé la Province en décembre dernier qu’elle laisserait tomber la mise en demeure déposée le 20 avril 2018, et qui avait pour but d’obliger le gouvernement de l’Î.-P.-É. à mieux financer le système scolaire de langue française.  Dans un communiqué publié le 29 avril 2019, la Commission explique que l’abandon de la mise en demeure était une exigence de la Province pour poursuivre les discussions, et que la CSLF a rencontré l’ancien ministre de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture en mars dernier. 

Le 29 décembre 2018

Les jours d’école manqués en raison de la température forcent les enseignants à être créatifs.  En vertu de leur convention collective, c’est à chacun de décider comment gérer la matière à rattraper, un équilibre fragile qui ne veut pas tomber dans le bourrage de crâne.  Il n’est pas commun queles écoles de l’Île dussent fermer avant les vacances de Noël, en raison de tempêtes.  Les aléas de la nature sont toutefois impossibles à prévoir, une réalité avec laquelle le système scolaire doit composer chaque hiver.  «Une année, on avait même dû fermer pendant 13 jours», se souvient la directrice de l’instruction à la Commission scolaire de langue française, Julie Gagnon. 

L'Île-du-Prince-Édouard en images