FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 11 février 2019

Les propriétaires fonciers de l'Île-du-Prince-Édouard peuvent aider à réduire les niveaux d’émission de carbone dans l'atmosphère en investissant dans les boisés.   Dans le cadre du Programme de plantation d'arbres pour le captage du carbone, le gouvernement provincial vise à couvrir d'arbres environ 250 hectares de champs et de terres marginales au cours des trois prochaines années. Les propriétaires fonciers qui s'intéressent à  faire de la plantation dans ces types de sites peuvent présenter une demande à Carbon Capture Tree Planting Program (CCTPP).

« Au cours de leur vie, les arbres utilisent et stockent une quantité phénoménale de carbone et il y a beaucoup d'endroits à l'Île qui pourraient être boisés afin d'appuyer les efforts de captage de carbone, de dire le ministre des Communautés, des Terres et de l'Environnement, Richard Brown. Ce programme aidera les propriétaires fonciers à augmenter la valeur à long terme de leurs terres tout en aidant à atténuer les effets du changement climatique. » 

Le programme est financé par le Fonds du leadership pour une économie à faibles émissions de carbone qui fait partie intégrante du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques. Le programme couvre tous les coûts de plantation et de semis. Les propriétaires fonciers participants sont aussi admissibles à un paiement unique provenant du programme Alternate Land Uses Services (ALUS) pour la région plantée ainsi qu'à des services supplémentaires de gestion forestière dans le cadre du Programme d'amélioration des forêts.   

« Les Insulaires ressentent les effets du changement climatique. Je me réjouis de voir que la province prend des mesures énergiques pour lutter contre le changement climatique en investissant dans des solutions pratiques, a exprimé Catherine McKenna d'Environnement et Changement climatique Canada. Grâce à l'appui du gouvernement fédéral, le nouveau programme de plantation d'arbres de l'Île-du-Prince-Édouard permettra de stocker du carbone et créer des habitats sécuritaires pour la faune insulaire. Lutter contre le changement climatique tout en protégeant la nature est à l'avantage de l'environnement de l'Île-du-Prince-Édouard et de la prochaine génération de Canadiens qui héritera un pays plus sécuritaire et plus beau. »

Dans le cadre du programme de plantation d'arbres pour le stockage de carbone, on plante des espèces d'arbres indigènes sur appropriés sur marginaux ou gazonnés sites et hautement prioritaires comme des terres en pente très inclinée, sites à sols sensibles (érodables) et des bassins hydrographiques à faible couvert forestier.  D'autres types de sites pourraient aussi être considérés.

L'Île-du-Prince-Édouard en images