FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 21 janvier 2019

La Semaine nationale sans fumée aura lieu du 20 au 26 janvier 2019, et les Insulaires sont encouragés à se joindre au grand mouvement canadien de lutte contre le tabagisme et à féliciter les personnes qui ont cessé de fumer.  « J’invite tous les Insulaires qui fument à faire le premier pas pour se libérer de la fumée du tabac, a déclaré le ministre de la Santé et du Mieux-être, Robert Mitchell. Bien qu’il puisse être difficile de cesser de fumer, vous n’avez pas à mener seul ce combat. Des services et soutiens sont disponibles pour vous aider à abandonner le tabac, et contribuer à améliorer votre santé et votre bien-être. »

Choisir de vivre sans tabac est l’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour votre santé. Le tabagisme est la principale cause évitable de décès prématuré et de maladie au Canada. À l’Île-du-Prince-Édouard, le gouvernement propose aux Insulaires une combinaison de conseils et de traitements pharmacologiques pour les aider à cesser de fumer. Les personnes qui souhaitent obtenir de l’aide sont invitées à utiliser la ligne d’aide aux fumeurs en composant le 1-877-513-5333 ou à visiter un bureau des Services de traitement de la toxicomanie de Santé Î.-P.-É.

Avant la Semaine nationale sans fumée, la PEI Tobacco Reduction Alliance – PETRA (alliance pour la lutte contre le tabagisme de l’Î.-P.-É.) a lancé une campagne de sensibilisation pour les parents et les jeunes sur les risques associés au vapotage et aux cigarettes électroniques. La campagne comprend la distribution d’affiches et de fiches de renseignements aux principaux partenaires et influenceurs des jeunes.

« Bien que nous ne disposions pas encore de toutes les données probantes sur les effets à long terme du vapotage, nous voulons être proactifs en ce qui a trait à la santé pulmonaire de nos jeunes », a déclaré Julia Hartley de la PEI Lung Association (également membre de PETRA). 

« L’usage des cigarettes électroniques chez les jeunes et les jeunes adultes est étroitement lié à l’habitude de fumer la cigarette. Nous ne voulons pas que nos jeunes mettent leur santé respiratoire en danger, et nous ne voulons surtout pas qu’ils courent un plus grand risque de fumer le tabac », a déclaré Mme Hartley.  
 
Le cerveau continue à se développer jusqu’à l’âge de 25 ans, et des études ont montré que le contenu des cigarettes électroniques pouvait avoir une incidence sur le développement du cerveau et sur la capacité à se concentrer, à apprendre et à prendre des décisions. « Notre objectif consiste à mieux informer les parents, les éducateurs et les professionnels afin qu’ils disposent des outils nécessaires pour amorcer la conversation avec les jeunes sur les risques du vapotage », d’ajouter Mme Hartley.

Les nouvelles ressources concernant l’usage des cigarettes électroniques peuvent être téléchargées à www.peitobaccoreduction.com/vape/(link is external) (en anglais seulement). 

PETRA est un réseau d’organismes gouvernementaux et non gouvernementaux qui se préoccupent des conséquences sanitaires, sociales et économiques du tabagisme. Pour en savoir plus, consultez le site www.peitobaccoreduction.com(link is external) (en anglais seulement).

Document d’information
 
Le ministère de la Santé et du Mieux-être appuie la réduction du tabac et déploie des efforts en ce sens au moyen de programmes et d’initiatives, notamment :

•    QuitCare, un programme d’abandon du tabac offert par les Services de traitement de la toxicomanie de Santé Î.-P.-É.;
•    Modèle d’Ottawa pour l’abandon du tabac, un programme d’abandon du tabac pour les fumeurs hospitalisés offert à l’hôpital Queen Elizabeth et à l’hôpital du comté de Prince;
•    Programme de médicaments pour l’abandon du tabac, thérapies de remplacement de la nicotine (gommes ou comprimés Zyban);
•    Téléassistance pour fumeurs, services en ligne et numéro sans frais (1-877-513-5333);
•    Aide financière et collaboration avec les partenaires de la PEI Tobacco Reduction Alliance (PETRA) qui offre, notamment, les ressources suivantes (en anglais seulement) : 
o    Revealing the Truth (révéler la vérité), un guide du programme d’études secondaires pour le personnel enseignant de la 10e année
o    Supporting Island Students to Quit Smoking (aider les élèves de l’Île à cesser de fumer), une ressource pour les éducateurs de l’Î.-P.-É. sur l’abandon du tabac chez les jeunes;
•    Soutien et sensibilisation des fournisseurs de soins primaires; 
•    Programme de subventions pour le mieux-être, les demandeurs admissibles devant cibler leur projet sur l’abandon du tabac;
•    Amélioration et application de la Tobacco Sales and Access Act (loi sur les ventes de tabac et l’accès au tabac) et de la Smoke-Free Places Act (loi sur les endroits sans fumée).

L'Île-du-Prince-Édouard en images