FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 4 mars 2015


Pour la première fois de l’histoire sportive de l’école François-Buote, les gars ont remporté une bannière provinciale interscolaire.  

À 14 reprises dans le passé, l’école François-Buote avait remporté un championnat provincial interscolaire, soit 13 fois au volleyball et une fois (en automne 2014) au soccer.  Cependant, ces 14 bannières étaient toutes du côté féminin.  La troupe de basketball sous la tutelle de Stéphane Blanchard a décidé de mettre fin à cette statistique. 

Le match final de la ligue de basketball midget «A» s’est déroulé à l’école Athena le 28 février dernier.  

La formation francophone n’a pas commencé le match en feu.  Après le premier quart, c’était plutôt l’équipe adverse, les Mustangs de l’école intermédiaire de Miscouche, qui menait légèrement 9 à 8.  Nerveux, les Jaguars semblaient incapables de finir et de pleinement saisir leurs opportunités.  

Au début du deuxième quart, le joueur Lucas Pollard des Jaguars s’est soudainement écroulé sur le plancher, ce qui a créé un peu d’angoisse chez les spectateurs et les membres de l’équipe qui sont restés silencieux pendant quelques minutes.  

«J’ai entendu un «pop» dans mon genou», a dit Lucas après la partie.  «Je ne savais pas si j’allais être capable de retourner dans le jeu.  J’espérais que oui».

Lucas Pollard a dû rester sur le banc pendant que ses co-équipiers reprenaient le terrain et les Jaguars ont semblé accélérer leur jeu à ce moment.  Ils ont commencé à jouer avec plus d’inspiration.  À la fin du deuxième quart, les Jaguars avaient pris l’avance 23 à 17, grâce à une performance étoile de Joseph Chevarie qui a terminé le match avec 20 points.  

Au troisième quart, les Mustangs ont réduit l’écart 33 à 28 pour les Jaguars en entrant dans le dernier quart.  

Lucas Pollard est revenu sur le terrain au début du quatrième quart et cela a semblé rassurer les autres joueurs de son équipe.  Ce joueur solide a fait une passe impressionnante suivie par un bloc défensif bien calculé et les Jaguars ont repris le contrôle du jeu.  Malcolm Gilman a joué également une forte partie, surtout à repérer les rebonds et à forcer l’adversaire à faire des lancers difficiles.  Et Joseph Chevarie était en feu à l’offensive.  

Lorsque la sonnerie a marqué la fin du jeu, l’école François-Buote avait 49 points versus 38 pour les Mustangs de Miscouche.    

«Notre force, c’était qu’on avait vraiment une équipe équilibrée», a dit l’entraîneur Stéphane Blanchard, visiblement heureux de ses gars après la partie.  

«Nos cinq joueurs sur le jeu étaient capables de mettre le ballon dans le panier, ce qui fait vraiment une différence à ce niveau.  Je suis tellement fier de nos gars qui ont si bien joué tout au long de l’année».

L’école François-Buote avait battu l’école intermédiaire Athena 64 à 30 en demi-finale afin de se qualifier pour la finale.   

«L’équipe de l’école François-Buote est vraiment une grosse équipe», a mentionné Ian Lilly, entraîneur pour Athena.  «C’était difficile de passer contre eux à cause de leur grandeur et de leur force autour du filet».

Un autobus scolaire avait amené grand nombre de partisans des Jaguars de l’école François-Buote pendant la demi-finale et la finale.  Ce support a certainement joué un rôle important pour encourager le beau succès de cette équipe championne! 


L’équipe championne, les Jaguars de l’école François-Buote, célèbre après avoir méritée la médaille d’or.  En avant, de la gauche, il y a Arno Blancheton, Sam Carmody et Lucas Pollard.  Debout, dans le même ordre, l’on retrouve l’entraîneur Stéphane Blanchard, Nicolas Tremblay, André Tremblay, Malcolm Gilman, Joseph Chevarie, Mathieu Arsenault, Colin Arsenault, Micah Wiltshire et l’entraîneur Don Chevarie.     


L’action était intense lors de la finale du championnat de basketball dans la catégorie Midget A et une belle foule a remplie les gradins. (Photos : Gracieuseté)


- Par Nick Arsenault

L'Île-du-Prince-Édouard en images