FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 27 août 2014

Brianna Arsenault, fille de Maude Desjardins et de Andy Arsenault, est félicité par son entraineur Mark Quinn. 


L’équipe de l’Île-du-Prince-Édouard dans son ensemble a eu de la misère lors du tournoi à la ronde au Championnat canadien de balle-molle féminin des moins de 16 ans (U-16).   Elles ont perdu quatre parties de suite par des marques de 11 à 1 (Ontario 1), 8 à 1 (Québec 2), 6 à 3 (Manitoba 1) et 20 à 4 (Colombie-Britannique 3).   

Mais, pensez-vous que cela a dérangé la joueuse de champ Brianna Arsenault?  

Lors de ces quatre parties, malgré les défaites, Brianna a été capable de maintenir une moyenne au bâton de .556, la plaçant au 9e rang du tournoi et la meilleure de son équipe.  Même si elle faisait face aux meilleures lanceuses de son groupe d’âge au pays, elle était efficace, consistante et fiable offensivement.  «Brianna a fait un tournoi remarquable», a fait remarquer Mark Quinn, l’entraîneur de l’équipe.

Brianna Arsenault, qui s’en va dans la 11e année à l’école François-Buote, a été reconnue «Étoile canadienne à titre de voltigeuse : All-Canadian Outfielder» pendant ce tournoi national; un mérite difficile à réaliser. 

«C’est difficile d’expliquer pourquoi j’aime tellement la balle-molle», avoue Brianna.  «Ça fait au moins dix ans que je pratique ce sport et j’aime vraiment cela.  J’ai aussi eu la chance de créer de nombreuses belles amitiés à travers les années et j’aime bien l’esprit de ce jeu d’équipe.»

Médaille de bronze

L’équipe de l’Île-du-Prince-Édouard s’est reprise lors du Championnat canadien, après s’être classée dans la catégorie «Bowl».  Les 22 équipes provenant de toutes les provinces du Canada ont été placées en trois différentes divisions après le tournoi à la ronde, selon leurs résultats.  Pour la catégorie «Bowl», c’est l’Île qui a remporté la médaille de bronze, grâce à un autre match impressionnant de Brianna.  

Cette dernière a fait un coup de circuit dans la cinquième manche pour donner deux points à son équipe, mais l’Île tirait encore à l’arrière du match contre la Nouvelle-Écosse 3 à 2 à la fin de la septième et dernière manche. 

Sans surprises, même sous des conditions éprouvantes, Brianna s’est rendue sur lesbuts et au deuxième but, pendant que sa coéquipière Jada Yeo était déjà au troisième but.   Au bâton, Danielle Collings a frappé un roulé qui a donné de la misère à la joueuse de deuxième but.  Jada Yeo est entrée facilement et lorsque la joueuse du deuxième but a fait une erreur lors de son lancer au premier but, Brianna Arsenault a saisi le signal de son entraîneur et s’est rendue jusqu’au marbre pour compter le point gagnant!

C’était la quatrième fois que Brianna participait à un Championnat canadien.  En 2010, elle y était pour le U-12 (moins de 12 ans) et depuis 2012 elle participe tous les étés au U-16.  Elle songe déjà à l’année prochaine où elle sera dans les rangs de U-18; les entraîneurs seront bien contents de la voir arriver pour donner un coup de force au bâton à l’offensive et dans le champ à la défensive.  


Pour sa prouesse au bâton, Brianna Arsenault a été reconnue comme joueuse de champ par excellence lors du Championnat canadien.

- Par Nick Arsenault

L'Île-du-Prince-Édouard en images