FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 4 juin 2014

L’équipe de mini handball de l’École-sur-Mer portera le dossard de l’Île-du-Prince-Édouard aux Jeux de l’Acadie à la fin juin.  Rangée avant, de la gauche : Renée Gardiner, Aimée Gallant, Emma MacLeod, Natalie Caron, Loren Enman et Janessa Veniot.  À l’arrière dans le même ordre : Cameron Milligan, Finn Turner, Cole Hemphill, Paul Sullivan, Tyler Gallant, Charlie Turner et l’entraîneur, Gilles Benoit.  (Photo : Gracieuseté)

Le dernier élément des Jeux régionaux de l’Île-du-Prince-Édouard et certainement pas le moindre était la compétition pour déterminer l’équipe de mini handball qui se rendra aux Jeux d’Acadie cette année.  

Depuis quelques années maintenant, l’Île-du-Prince-Édouard est devenue une force dans cette discipline sportive aux Jeux de l’Acadie, mais de façon plus importante, le mini handball s’avère maintenant très populaire chez la prochaine génération de francophones d’un bout à l’autre de la province. 

Au début de l’année, un mini forum a eu lieu afin de diriger le développement et l’épanouissement du sport de mini hand-ball dans la bonne direction.  En effet, lors du premier Forum des Jeux de l’Acadie pour la délégation de l’Île-du-Prince-Édouard, la discussion a beaucoup tourné autour du mini handball.  

Éventuellement, le Comité régional des Jeux de l’Acadie de l’Î.-P.-É. a pris la décision d’avoir un tournoi amical lors de la fin de semaine des Jeux régionaux à Charlottetown du 23 au 25 mai, afin de laisser vivre l’expérience de ces Jeux à tout le monde.  La compétition officielle pour déterminer l’équipe de mini handball serait seulement le 31 mai à Charlottetown.  

À la compétition officielle de samedi dernier, c’est l’École-sur-Mer qui a remporté deux victoires consécutives par la marque de 10-5 et 14-8 contre un regroupement des autres écoles afin de mériter une place au sein de la délégation de l’Île-du-Prince-Édouard qui va se rendre à la finale des Jeux de l’Acadie à Bathurst.  

«Nous avons eu une très bonne année au niveau de cette discipline», a dit Jeannette Gallant, coordonnatrice provinciale des Jeux de l’Acadie.  «L’École-sur-Mer a très bien joué samedi dernier.  Il était évident qu’il y avait un bon esprit d’équipe et que les athlètes ont très bien joué, ils avaient ainsi un bon jeu de passes.  Ça faisait toute l’année qu’ils pratiquaient ensemble et cela a paru».

L’équipe du regroupement des cinq autres écoles a été formée dans la dernière semaine, suite à la fin de semaine du 23 au 25 mai.  Même si l’équipe a pratiqué ensemble à quelques reprises, certains indiquent que c’était un peu à la dernière minute pour essayer de monter une équipe.  

«C’est quelque chose que nous allons examiner pour l’an prochain», commente Mme Gallant.  «S’y l’on décide de regrouper des équipes des écoles à nouveau, il faudra le faire plus tôt dans l’année afin d’offrir la chance à cette équipe de pratiquer un peu plus ensemble».

De façon générale, la coordonnatrice provinciale indique que les écoles seront quand même encouragées à compléter leurs propres équipes dans la mesure du possible pour les années à venir.  Cette année, la participation chez les filles pour la majorité des écoles était sous la moyenne ce qui a obligé un regroupement. 

En réalité, l’ancienne méthode pour déterminer l’équipe du mini handball qui se rendra représenté l’Î.-P.-É. aux Jeux de l’Acadie a été conservée; une compétition entre écoles.  Cependant, dans le document technique, il offre l’opportunité aux écoles qui n’ont pas d’équipe complète de se jumeler avec d’autres écoles afin d’offrir une même chance à tous de vivre de beaux moments dans le cadre des Jeux régionaux.  

- Par Nick Arsenault -

L'Île-du-Prince-Édouard en images