FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 9 avril 2014

Le capitaine de l’équipe des Évangélistes, Albin Arsenault, le Pape (Louis Praught), le cardinal (Roger Arsenault) et Dean Gallant, de l’équipe opposante les Devil’s Advocates lors de la première mise au jeu.  (Photo : Marcia Enman)

Les paroissiens de l’église Immaculée Conception de Wellington, ainsi que les communautés avoisinantes, se sont rendus à l’aréna J.-Léonce-Bernard le 6 avril dernier pour surveiller une partie de hockey, mais surtout rire de bon cœur ensemble.  

Au profit de la paroisse de Wellington et pour aider à défrayer les dépenses du peinturage de l’église et sous la direction de l’abbé Albin Arsenault, les «Flying Fathers» étaient en pleine force sur la patinoire.  Le père Albin lui-même était intense pendant la joute, comptant le but égalisateur et se moquant parfois des joueurs adverses (pour rire).  

Une vingtaine de joueurs connus de la paroisse de Wellington ont joué pendant le match. Parmi les invités spéciaux, il y avait l’abbé Michel Painchaud qui a démontré une agilité surprenante à quelques reprises, Nelson MacKinnon qui portait une belle robe rouge en habit de hockey pendant toute la soirée et Sonny Gallant qui était l’entraîneur des Évangélistes.  

Une cérémonie avait lieu précédent la partie où le pape lui-même (Louis Praught), accompagné d’un vénérable cardinal (Roger Arsenault) sont venus faire la mise au jeu officiel.  On a pu entendre les belles voix de Debbie Montgomery et sa fille Émilie interpréter l’hymne national Ô Canada.  Et pour sa part, Cory Arsenault, fils de Bert et Marsha qui a été le commentateur des Islanders de Charlottetown, a annoncé la partie avec brios afin de divertir la foule tout au long du jeu.

Dans le premier entracte, Ron MacLean (Albert Arsenault) et Don Cherry (Noël Gallant) étaient installés sur la patinoire pour offrir des propos de la partie.  Au deuxième entracte, il y a eu une compétition féroce pour élire «Madame Wellington»; les quatre concurrents étant des hommes bien entendu.  C’est «Joyful Justina» (Justin MacLellan) qui a remporté le titre prestigieux.  

Près de 1 000 $ ont été amassés lors de cet événement qui a fait chaud au cœur et qui a rappelé la joie et l’importance de vivre en communauté.


Le cardinal (Roger Arsenault) et l’une des organisatrices du concours de Madame Wellington (Carol Gallant) remettent la couronne à Joyful Justina (Justin MacLellan).


Le père Michel Painchaud a aussi démontré ses habiletés au hockey.


Le père Albin Arsenault a joué une partie exceptionnelle.



- Par Nick Arsenault - 

L'Île-du-Prince-Édouard en images