FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 19 novembre 2014

Le livre «Parlons un peu du bon vieux temps» contient plus de 200 pages, 51 entrevues, des dizaines de photos et chaque livre contient un disque sur lequel sont enregistrés des extraits des entrevues réalisées par Nick Arsenault.


La Voix acadienne lancera le livre «Parlons un peu du bon vieux temps»,  avec son auteur Nick Arsenault le dimanche 23 novembre prochain au Musée acadien de l’Île.   Le public est invité à compter de 14 h afin de découvrir cette compilation d’histoires du bon vieux temps, racontées par les gens qui les ont vécues.  

Durant toute l’année 2013, chaque semaine, Nick Arsenault a rencontré des gens pour recueillir leurs souvenirs du bon vieux temps et a rédigé un compte rendu de ces conversations précieuses, qui a été très apprécié des lecteurs et lectrices.  

L’idée de réunir ces histoires dans un livre est née naturellement.  «On trouvait que ces histoires étaient trop précieuses pour ne pas faire quelque chose de plus, et c’est pourquoi on a voulu l’offrir dans un recueil qui inclut aussi un CD avec des extraits des entrevues», explique la directrice de La Voix acadienne, Marcia Enman.  

«Nous sommes extrêmement reconnaissants au Fonds Î.-P.-É. 2014 qui vu la valeur de ce projet et qui a fourni de l’aide financière à La Voix acadienne pour réaliser le livre», explique Marcia.  Un investissement de la part du ministère du Tourisme et de la Culture dans le cadre du Programme de partenariat culturel communautaire a aussi été reçu.

Nick Arsenault estime que le livre deviendra une mémoire collective en même temps qu’un souvenir précieux pour les familles de ceux qui s’y retrouvent.  «J’ai été privilégié de parler à différentes personnes ou couples à propos de l’ancien temps.  Les rencontres étaient amicales, respectueuses et remplies de surprises», indique l’auteur Nick Arsenault.   «Mon intérêt était de découvrir à quoi la vie ressemblait dans le passé, et j’ai découvert que cette génération était très spéciale et que j’avais retrouvé des modèles fascinants.»

Dans le livre, on discute de défis, de traditions, de culture, de nourriture, d’activités sociales, de souffrance, d’endurance, de réalisations, de vie familiale autant que des métiers du bon vieux temps.   On s’attend que cet ouvrage deviendra aussi un outil de référence fort utile pour l’avenir.  En lisant les histoires qui se retrouvent dans le livre, on sent la débrouillardise, la franchise et la joie de vivre des gens.  

La Voix acadienne a très hâte de partager ce livre avec la population.  En effet, juste avant Noël, cela donne l’occasion aux gens d’en faire l’achat pour eux-mêmes et encore plus pour des cadeaux de Noël à leurs proches.   Le livre sera en vente le lendemain du lancement officiel pour les gens de partout.   Vous pourrez vous en procurer à divers points de vente incluant au bureau de La Voix acadienne au Centre Belle-Alliance à Summerside.  Les autres points de vente vous seront communiqués dans le journal dans les semaines qui suivent.  

L'Île-du-Prince-Édouard en images