FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le mercredi 13 novembre 2013

La Belle-Alliance a lancé récemment l’histoire illustrée des Acadiens de Summerside. Il s’agit de la première étude d’une communauté acadienne en milieu urbain à l’Île-du-Prince-Édouard.  Documenté et rédigé par l’historien bien connu Georges Arsenault, et traduit en anglais par Dr. Sally Ross, historienne de la Nouvelle-Écosse, ce livre bilingue de 221 pages couvre plus de 150 ans de présence acadienne à Summerside.

L’auteur examine les différents aspects de la communauté acadienne telle qu’elle a évolué au fil des ans, y compris les contributions à la vie économique et culturelle de la ville. 

Le livre contient un certain nombre de cartes historiques et 109 photos, dont beaucoup inédites.

La majorité des hommes et des femmes acadiens qui se sont installés à Summerside venaient de villages acadiens des comtés de Prince et de Queens.  En général, les premiers arrivés étaient des jeunes à la recherche de travail.  Ils étaient souvent suivis par leurs parents qui voulaient passer leur vieillesse près de leurs enfants.

Aujourd’hui, les Acadiens représentent environ un tiers de la population de Summerside, mais, selon le recensement de 2011, seulement 5,2% de la population ont indiqué le français comme langue maternelle.

Georges Arsenault examine les différents facteurs qui expliquent pourquoi autant d’Acadiens ont perdu leur français. Il parle également des efforts qui ont été faits, en particulier depuis les années 1940, afin de stimuler un sentiment de fierté et d’appartenance à l’égard de la culture acadienne et de la langue française dans la deuxième ville de l’île.  Il décrit aussi les pas-de-géant qui ont été faits pour ouvrir l’école de langue française et le centre communautaire de langue française, connus sous les noms d’École-sur-Mer et de Centre Belle-Alliance.  Ces établissements sont devenus des balises pour toutes les personnes de langue française à Summerside et, pour citer l’auteur, ce sont «Des monuments visibles qui témoignent de la présence des hommes et des femmes acadiens dans cette ville de l’Île depuis plus de 150 ans».

L’ouvrage, commandité par La Belle-Alliance et publié par La Grande Marée, a été rendu possible grâce aux contributions financières des gouvernements fédéral et provincial et de La Belle-Alliance.  Il est disponible au Centre Belle-Alliance, au Musée acadien de l’Î.-P.-É. (Miscouche) ainsi qu’aux comités régionaux de la SSTA et les librairies de l’Île, y compris à Avonlea Book Store à Summerside.  

L'Île-du-Prince-Édouard en images