FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 7 mai 2014

André Mallet dirige Les Voix d’Acadie dans l’interprétation de l’Ave Maris Stella.  

La Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse a tenu le samedi 3 mai une célébration pour marquer le 130e anniversaire d’adoption du drapeau acadien et de l’air national acadien, l’Ave Maris Stella.  

Le conférencier principal, l’historien Maurice Basque, qui a coécrit et publié en 2013 un livre sur l’histoire du drapeau acadien, a livré un historique enlevant des circonstances de l’adoption du drapeau acadien, à Miscouche en 1884.  Il a décrit le rôle de monseigneur Marcel-François Richard, alors curé de Saint-Louis de Kent au Nouveau Brunswick, dans l’adoption dudit drapeau.  

L’histoire est très bien connue.  Il aurait demandé à sa ménagère, Marie Babineau, de coudre une étoile dans la partie bleue du drapeau de la France.  Or, selon Maurice Basque, Marie Babineau n’était pas sa ménagère mais plutôt, une institutrice de son village, pour laquelle il avait de l’admiration.  

L’étude des drapeaux s’appelle la vexillologie.  Selon les associations vexillologiques, le drapeau de l’Acadie serait un excellent exemple de drapeau, pour la clarté du message et par le fait qu’il est facile à dessiner, même par des enfants. 

Le livre «Histoire du drapeau Acadien» de Maurice Basque et André Duguay, est destiné à toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l’histoire du plus populaire des symboles nationaux acadiens, adopté en 1884. 

Il explore surtout la dimension néo-brunswickoise de cet étendard.  Il se veut aussi, en quelque sorte, un hommage aux gens de Saint-Louis-de-Kent, qui n’ont jamais oublié qu’un grand patriote et promoteur de l’Acadie, Mgr Marcel- François Richard (1847-1915), est sorti de leurs rangs et a donné à la société acadienne des couleurs et une étoile qui lui sont maintenant indissociables.

Aux yeux de celui qui en a été son concepteur, le tricolore étoilé devait être un « ... drapeau qui réveille en vous le sentiment que vous êtes et que vous devez rester Français, et que vous êtes Acadiens et que vous devez rester Acadiens et porter ce drapeau à la victoire...».  Ce livre invite donc le lecteur à découvrir l’aventure historique du drapeau acadien, de ses origines à nos jours.

Maurice Basque est historien et conseiller scientifique à l’Institut d’études acadiennes de l’Université de Moncton. Il a publié de nombreux livres et articles sur différentes réalités de l’Acadie. 

André Duguay est chargé de projets à l’Institut d’études acadiennes de l’Université de Moncton.  Il s’intéresse à l’histoire acadienne et amérindienne des Maritimes.   

Au cours de l’activité, la chorale néo-écossaise, Les Voix d’Acadie, a interprété de façon magistrale l’hymne national de l’Acadie dans une version arrangée exclusivement pour le chœur de voix mixtes, qui existe depuis plus de 40 ans, par le compositeur Donald Patriquin


André Duguay et Maurice Basque, avec le livre qu’ils ont coécrit et qui a été publié en 2013, L’Histoire du drapeau acadien.


Le comédien Robert Deveau dans le rôle de monseigneur Marcel-François Richard, le père du drapeau acadien.  

- Par Jacinthe Laforest -

L'Île-du-Prince-Édouard en images