FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 7 janvier 2015
Soucieuse de créer des occasions permettant aux artistes de la francophonie canadienne de découvrir et de se confronter à l’évolution des pratiques artistiques d’ici et de l’étranger, l’ATFC, en partenariat avec Petits Bonheurs, lance un appel aux auteurs et aux metteurs en scène de théâtre intéressés à tourner leur regard vers la création destinée à la petite enfance (les enfants de 0 à 6 ans). Il est à noter que ce projet aura lieu sous réserve de l’obtention par les partenaires du financement nécessaire à sa réalisation. Les confirmations à ce sujet seront reçues au cours de l’hiver 2015.

La pratique théâtrale dans la francophonie canadienne n’a pas encore beaucoup eu

l’occasion de diriger son regard sur ce moment très particulier qu’est la petite enfance et de créer des spectacles destinés à ce public. Pourtant, depuis près de vingt ans, en Europe, au Québec, et ailleurs, on voit de plus en plus de créateurs se spécialiser à l’intérieur de ce créneau. Si la pratique en francophonie canadienne est encore jeune, malgré tout, depuis le printemps 2011, six créateurs de notre milieu ont eu l’occasion de participer à des délégations similaires en partenariat avec Petits bonheurs. En conséquence, cinq spectacles, produits par autant de participants, ont, ou seront, créés sous peu, de Moncton à Saskatoon, en passant par Ottawa et Winnipeg. Par francophonie canadienne, on entend les artistes évoluant en français dans des provinces où l’anglais est la langue de la majorité.

Le stage qui est ici proposé représente un excellent point de départ pour que certains créateurs de la francophonie canadienne amorcent – ou poursuivent –, une démarche envers ce public si particulier. Le moment est d’ailleurs fort bien choisi quand on considère que la petite enfance est une des priorités nationales des intervenants en éducation et que la Commission nationale des parents francophones s’investit depuis déjà quelques années dans le développement d’un réseau de centres pour la petite enfance au Canada français. Il y a donc là un nouveau créneau, aux possibilités très grandes, qui s’ouvrira sous peu pour les créateurs de spectacles de notre milieu.

Cependant, puisque la création pour la petite enfance est une spécialité à l’intérieur même d’une spécialité (la création jeune public, et celle qui s’adresse de façon spécifique aux bambins), les artistes qui souhaitent créer des oeuvres destinées à ce public se doivent, d’abord et avant tout, de connaître ce qui se fait en la matière, partager avec des gens qui en ont fait une spécialité et affiner leur regard critique envers certaines oeuvres de ce théâtre aux exigences relativement particulières.

Les trois artistes de la francophonie canadienne – qui seront sélectionnés sur la base d’un projet de production – auront tout d’abord l’occasion de se rendre à Montréal durant une semaine entre le 1er et le 10 mai 2015 afin d’assister au festival Petits bonheurs (www.petitsbonheurs.ca).

Durant le festival, ils assisteront quotidiennement à plusieurs représentations, puis rencontreront des compagnies du Québec, de l’Europe et d’ailleurs (certaines faisant partie de la programmation, d’autres non) afin d’échanger sur leur démarche. Cela leur apportera une idée plus précise de la vaste étendue des possibilités en matière de création destinée à la petite enfance. Tout au long de leur présence à Montréal, les participants seront, de plus, accompagnés par Lise Gionet, codirectrice artistique et directrice générale du Théâtre de Quartier, à Montréal, et spécialiste de la création pour la petite enfance. Lise Gionet échangera avec les participants à la suite des spectacles et des rencontres et animera de nombreuses discussions avec les créateurs.

Au terme de cette présence à Petits Bonheurs, chacun des trois participants aura ensuite l’occasion de recevoir, dans sa région, la visite de Lise Gionet pour une période de quelques jours. Il s’agira alors d’accompagner chacun dans la création d’un projet destiné à la Petite enfance. Ces visites dans chacune des trois régions (Acadie, Ontario, Ouest) se dérouleront entre les mois de septembre 2015 et mars 2016. L’appui apporté pourra prendre diverses formes, dépendant des besoins des participants : coaching dramaturgique, discussions, mise à niveau face au type de public, conseils face à la mise en scène et au mouvement, etc.

Pour soumettre votre candidature, vous devez envoyer :
• Un curriculum vitae
• Une description du projet (quelques pages) que vous souhaitez développer au cours de ce stage. Les projets recherchés peuvent être de formes multiples; ils pourront aussi se situer à divers niveaux d’avancement.
• Une lettre de motivation expliquant les raisons pour lesquelles votre présence au sein du festival, et l’accompagnement par un spécialiste qui se rendra dans votre propre région, pourra avoir des incidences sur le développement de votre projet.

Un jury indépendant analysera les dossiers reçus et rendra une décision d’ici à la mi-février.

Il est à noter que les participants retenus auront à débourser la somme de deux cents dollars (200 $) comme frais d’inscription aux deux segments de ce stage. Tous les autres frais, déplacement, hébergement, frais de subsistance, entrée aux spectacles, coaching, etc. seront assumés par le projet.

Faire parvenir vos projets, au plus tard le vendredi 9 janvier 2015 à 17h, à l’attention d’Antoine Côté Legault, Agent de projets de l’ATFC, à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Pour renseignements: (613) 562-2233.


L'Île-du-Prince-Édouard en images