FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 5 novembre 2014
Les résultats des évaluations provinciales en mathématiques, en lecture et en écriture sont maintenant disponibles en ligne.  Au niveau provincial, les évaluations démontrent une amélioration significative en mathématiques, 75  % des élèves de la 6e année atteignant ou atteignant presque la norme en la matière.  Il s’agit d’une augmentation de 14  % par rapport à l’an dernier.  Les résultats à l’évaluation des mathématiques à l’intermédiaire (9e année) ne cessent de s’améliorer.  

Les tendances dans le temps relatives à la compréhension de textes en 3e, 6e et 9e année révèlent que l’investissement dans les programmes d’intervention porte des fruits.  Il s’agit notamment du recours à des mentors pédagogiques, des projets d’intervention précoce en littératie, des nouveaux programmes d’études et des nouvelles ressources ainsi que des cours de perfectionnement professionnel à l’intention des enseignants de la maternelle à la 9e année.

Les élèves sont évalués à l’égard de trois traits d’écriture – les idées, l’organisation et les conventions.  Les élèves satisfont les attentes pour un trait d’écriture, mais ils sont moins performants pour l’ensemble des trois traits dans un même texte.  Le ministère entend examiner les résultats de l’évaluation en écriture pour trouver des moyens d’aider les élèves à s’améliorer dans ce domaine.

Les résultats pour la Commission scolaire de langue française sont perturbants et très inégaux.  Les élèves des six écoles ont fait les examens.  Cependant, en raison des échantillonnages très petits aux écoles La-Belle-Cloche, Pierre-Chiasson et Saint-Augustin, seuls les résultats des trois autres écoles ont été inscrits.  

De façon générale, la tendance identifie l’école Évangéline (ÉÉ) comme beaucoup moins performante que l’École-sur-Mer (ÉSM) et l’école François-Buote (ÉFB).  En écriture (3e année) 17 % des élèves à l’école Évangéline répondent aux attentes des programmes, alors que 60  % des élèves de l’ÉSM et que 36 % des élèves de l’ÉFB répondent aux attentes.  

Toujours en écriture, cette fois en 6e année, 32 % des élèves à ÉÉ répondent aux attentes alors que la proportion atteint 71 % à ÉSM et 59 % à ÉFB.  

Dans les mathématiques, en 6e année, 100  % des élèves de ÉSM et de ÉFB répondent aux attentes alors qu’à l’école Évangéline, le rapport indique 65 %.  

À l’intermédiaire, toujours en mathématiques, 52 % des élèves de ÉÉ ont répondu aux attentes tandis qu’à l’ÉFB, c’était 73 %.  

Il pourrait être intéressant de comparer les résultats avec les résultats globaux de la province, mais les examens sont développés en fonction des programmes spécifiques aux programmes anglais, d’immersion et aux programmes français.  Cela rend les comparaisons inutiles.  

L’évaluation donne aux parents et aux enseignants une bonne idée de la performance des élèves en lecture, en écriture et en mathématiques à des étapes cruciales de leur apprentissage.  Pour consulter les résultats, visitez le site Web www.gov.pe.ca/eecd/index.php3?number=1052181&lang=E.  

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images