FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 4 juin 2014
Les élections pour la Commission scolaire de langue française de l’Île-du-Prince-Édouard ont eu lieu le lundi 26 mai, dans deux des six zones scolaires de la province.  À Rustico, Arthur Buote a été réélu à 48 votes contre 20 pour Janet Maddix, qui tentait de se faire élire une première fois.  

À Summerside, Gilles Benoit a été élu à 50 votes contre 20 devant la conseillère Maria Kelly.  Si on additionne les votes pour et contre enregistrés dans chaque zone, on constate qu’environ 140 personnes au total ont exercé leur droit de vote.  

Rappelons que dans quatre des six zones, les commissaires ont été élus par acclamation et qu’une personne devra être nommée par le gouvernement provincial pour combler la représentation dans la région Évangéline, où deux candidats seulement se sont présentés pour les trois postes.  

Le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Alan McIsaac, s’est dit satisfait du nombre de candidats en lice pour cette élection, ce qui a perturbé le chef du NPD, Mike Redmond.  Dans un communiqué de presse, émis le jour même des élections, Mike Redmond a expliqué que selon lui, cette attitude montrait que le gouvernement préférait nommer les commissaires au lieu de laisser les citoyens les élire.  

«Plutôt que promouvoir la participation, le ministre est resté discret sur l’importance de se présenter et de voter», a indiqué M. Redmond, rappelant que le rapport de la Commission sur la gouvernance scolaire, déposé en 2012, faisait des recommandations sur la façon d’engager les citoyens.   «Ces recommandations accumulent la poussière depuis ce temps», a insisté M. Redmond.

- Par Jacinthe Laforest -

L'Île-du-Prince-Édouard en images