FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 7 mai 2014

Les élèves de l’École-sur-Mer présenteront, à la fin de l’année scolaire, une pièce musicale tirée de l’univers de la famille von Trapp et de La Mélodie du bonheur.  Depuis l’automne, la majorité des élèves répètent à chaque semaine, en vue des représentations du 16 au 19 juin.

Les élèves de la 4e à la 9e année travaillent chaque saynète.  Pour ces comédiens, pas question d’attendre la dernière minute pour apprendre leurs répliques.  Plus d’un mois avant la première, ils connaissent déjà leurs textes.  

«Les élèves ont travaillé fort dès le début afin d’apprendre leurs lignes.  C’était quelque chose qui était absolument nécessaire», signale Joanne Bulger, une des enseignantes qui chapeautent ce merveilleux projet artistique parascolaire.  «Nous avons présenté ce projet aux élèves au mois de septembre et il y a eu des auditions pour chaque rôle.  Dès octobre, les jeunes savaient les personnages qu’ils allaient jouer et nous avons immédiatement commencé à répéter.»

Avec sa collègue Eva Collins, Joanne Bulger s’est occupée du dialogue, de la prononciation, de la bonne lecture des textes et du côté théâtral de cette comédie musicale.  

Mylène Ouellette, l’enseignante de musique de l’école, a utilisé son expertise dans ce domaine afin de guider les élèves aux chansons et à la musique, une très grande partie de cette pièce.  

À part des solistes (qui sont également les comédiens), la chorale de l’École-sur-Mer, qui comprend environ 30 élèves, accompagnera la composante musicale.  De plus, la musique sera assurée par près de 20 élèves de la 7e à la 9e année.  Toute une orchestration!

Le mois de mai sera occupé pour les élèves et les enseignantes impliquées.  La fréquence des répétitions augmentera durant la semaine, et à l’occasion, durant la fin de semaine.  

Les présentations au grand public auront lieu les 18 et 19 juin, tandis que les 16 et 17 juin, il y aura les générales et les avant-premières devant les élèves de l’école et possiblement des écoles avoisinantes.  


Dans «La mélodie du bonheur», les enfants de la famille von Trapp tombent presque instantanément en amour avec Maria (Lily Gallant), qui les écoute attentivement. 


À gauche, le capitaine von Trapp (Paul Sullivan) met à l’ordre ses enfants sous les yeux de la nouvelle gouvernante, Maria (Lily Gallant)

- Par Nick Arsenault -

L'Île-du-Prince-Édouard en images