FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 5 mars 2014
Un groupe de 10 élèves de l’École-sur-Mer va s’envoler pour la France et l’Espagne le 13 mars prochain pour visiter des sites que bien des gens ne voient que beaucoup plus tard dans leur vie.  L’idée de ce voyage est née il y a plusieurs années.  Les élèves, alors en 6e année, seraient les premiers à monter à la 7e année dans leur propre école, où ils resteraient jusqu’en 9e année.  C’est là qu’ils ont émis le vœu de faire un voyage en Europe lorsqu’ils seraient en 9e année.  

Leur idée a été acceptée et les activités de financement ont commencé.  «Chaque élève a contribué la somme de 500 $ et le reste a été amassé grâce à la générosité de la communauté et aux nombreuses activités de financement tenues par les élèves», dit Michaël Doiron, enseignant et accompagnateur du groupe.  

Le voyage est organisé par la compagnie EF qui se spécialise dans ce type de voyage à haute teneur éducative.  «À Paris, nous allons visiter la grande cathédrale Notre-Dame de Paris, nous allons aussi visiter le Louvre, la place de la Concorde, les Champs Élysées, les Invalides et la Tour Eiffel, entre autres.  Puis nous allons nous rendre en Provence et de là, à Carcassonne et Barcelone en Espagne», explique Michaël Doiron qui est déjà allé en Italie, mais jamais dans les autres pays d’Europe.  À Barcelone, le groupe va visiter plusieurs sites, incluant le musée de Picasso et la Cathédrale de Barcelone.  

Dans le groupe, neuf élèves sont en 9e année.  Un élève de 7e fait aussi le voyage, car sa mère est aussi accompagnatrice.  De plus, quelques parents se sont joints au groupe à leurs frais, pour des vacances familiales.  En tout, le groupe compte 15 personnes.


Le mercredi 19 février, les écoles étaient fermées en raison du mauvais temps.  Le bingo-bénéfice, prévu en soirée, n’a pas été annulé et un grand nombre de personnes s’y est rendu pour profiter de cette sortie conviviale.  C’était la dernière activité officielle de collecte de fonds pour le voyage.  

- Par Jacinthe Laforest -

L'Île-du-Prince-Édouard en images