FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
La semaine du 20 au 26 octobre, déclarée Semaine de la PME, a donné lieu à plusieurs activités en français, qui ont réuni plusieurs entrepreneurs, organismes et agences travaillant pour l’avancement du monde des affaires.  

Parce que les entrepreneurs se lèvent tôt, les activités ont commencé le lundi 21 octobre dès 8 heures, autour d’un petit déjeuner servi à Wellington.  Quelque 15 personnes se sont ainsi renseignées sur un nouveau programme d’assistance entrepreneuriale de la CBDC.

Les conférenciers, Tania Bernard et Paul Gillespie, agents de prêts de la CBDC Î.-P.-É. Centrale de Summerside, ont expliqué les modalités du Programme de services-conseils (CASP en anglais).

Ce programme permet aux entreprises nouvelles et grandissantes d’obtenir une assistance financière pour embaucher des consultants ou d’autres experts-conseils pour les aider à effectuer une évaluation diagnostique de l’entreprise, à perfectionner les compétences de gestion de l’entreprise, à explorer le potentiel de commercialisation et d’exportation et à améliorer la productivité et l’efficacité de l’entreprise. 

Les conférenciers ont mentionné que certains volets du programme sont pour des projets de 5 000 $ ou moins tandis que d’autres volets sont pour des projets allant jusqu’à 10 000 $.

Le mercredi 23 octobre, le Midi des entrepreneurs a réuni à Summerside une belle variété d’entrepreneurs et de coopérateurs, comme cela avait été le cas une semaine plut tôt à Charlottetown.  Aux deux occasions, on a entre autres dévoilé les grandes lignes de la programmation 2013-2014 de la Chambre de commerce acadienne et francophone.  

Les responsables de la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. ont indiqué que les activités prévues continueront à miser sur les trois grands thèmes de la Chambre : Réseautage, Partage et Apprentissage.  Cependant, on cherchera aussi à explorer la possibilité d’élargir le genre de services offerts aux membres pour leur cotisation annuelle de 25 $.  Par exemple, on vérifiera la possibilité d’accéder à des polices d’assurances spéciales pour les membres et des frais d’intérêts réduits sur leurs cartes de crédit, entre autres.

L’une des grandes activités annuelles de la CCAFLIPE est son banquet des entrepreneurs.  CCAFLIPE a annoncé qu’elle mettra de côté ses prix entrepreneuriaux réguliers pour l’édition 2014 pour présenter, en partenariat avec RDÉE Île-du-Prince-Édouard, les cinq prix Lauriers provinciaux : Entreprise de transformation, Commerce de détail, Entreprise de service, Micro-entreprise et Jeunesentrepreneurs (35 ans ou moins).  Ces prix sont de retour après avoir fait relâche pendant quelques années.  

Le concours à l’Île sera lancé au tout début janvier.  Les gens auront jusqu’à la fin du mois de janvier pour soumettre des candidatures, mais il est possible d’identifier dès maintenant des candidats.

Les dossiers des gagnants seront ensuite soumis comme finalistes aux concours nationaux des Lauriers de la PME 2014 qu’organise RDÉE Canada.  Pour cette édition, le jury national fera une présélection parmi les candidatures reçues de tous les RDÉE du pays. 

Il réduira alors le nombre de nominations par catégorie à quatre ou cinq.  Ces derniers finalistes se rendront au gala national, qui aura lieu au Nouveau-Brunswick, en conjonction avec une autre activité préexistante, en novembre 2014.  Ce sera la première fois que les prix nationaux seront présentés à l’extérieur d’Ottawa.

L'Île-du-Prince-Édouard en images