FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
La Voie de l'emploi - mai/juin 2016

Brittany Gallant, Centre de la petite enfance Pomme et Rinette, à Abram-Village.

Depuis 2010 le Collège Acadie Î.-P.-É. a appuyé la réorganisation du secteur de la petite enfance dans la province en offrant un parcours de formation pour les éducatrices et les éducateurs œuvrant dans ce domaine.

«Nous sommes au cœur de l’action en petite enfance.  Notre objectif est de répondre aux besoins du marché du travail.  C’est pourquoi nous sommes toujours en train d’adapter notre offre de cours et de programmes.  Et c’est pourquoi nous avons pu appuyer les éducateurs qui travaillaient déjà dans la poursuite d’une formation à temps partiel en plus de former à temps plein de nouveaux éducateurs», a partagé le président du Collège, Donald DesRoches 

Les centres de la petite enfance (CPE) francophones font partie des organismes qui contribuent à l’épanouissement individuel et collectif de la francophonie de l’Île-du-Prince-Édouard en offrant des programmes éducatifs et de francisation de qualité, a ajouté, M. DesRoches

Mélanie Beauparlant est finissante 2016. «J’ai choisi le programme d’éducateur de la petite enfance parce que les premières années de l’enfance me passionnent.  Je suis convaincue qu’elles ont une influence majeure sur l’avenir de l’individu.»

Au cours de ces six dernières années, le Collège a directement contribué à l’obtention de crédits, de certificats et de diplômes de ceux et celles qui souhaitaient parfaire leur formation afin de répondre aux besoins du marché du travail. 

On note d’ailleurs que le taux d’employabilité des diplômés du programme d’éducateur de la petite enfance du Collège Acadie est de 100 %. 

Les diplômés peuvent travailler dans les garderies en milieu familial, dans les CPE et dans les centres de ressources familiales.

En consultant les médias francophones, on note qu’il y a actuellement plusieurs annonces pour pourvoir des postes dans les CPE francophones de la province. Comme c’est le cas pour d’autres professions, il existe une pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la petite enfance. Afin de pallier cette pénurie et d’ajuster la grille salariale, le gouvernement provincial a récemment annoncé une hausse de 2 % des salaires pour les éducateurs qui entrera en vigueur en juillet 2016. 

Des informations supplémentaires sur les CPE sont disponibles en communiquant avec L’Association des centres de la petite enfance francophone de l’Î.-P.-É. inc. Tous les détails sur les cours et les programmes offerts sont sur le site Web du Collège Acadie Î.-P.-É. au www.collegeacadieipe.ca.


Marcia Arsenault, du Centre de ressources familiales Cap enfants.


Kassandra Kennedy, Centre de la petite enfance L’Arc-en-ciel, à DeBlois  (Photos : Gracieuseté)

L'Île-du-Prince-Édouard en images