FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
La Voie de l'emploi - mai/juin 2016

Sharla Goodwin, diététiste et monitrice, Aleida Tweten et Mike Redmond, propriétaires du camp Sperenza.

Durant la saison chaude, divers organismes et entreprises offrent des camps pour les enfants.  Pour fonctionner et fournir l’encadrement nécessaire à toute cette jeunesse en vacances, les camps embauchent.   

C’est le cas de Sperenza, le camp à vocation sportive créé par Mike Redmond.  «La première année, en 2013, nous avons accueilli 130 enfants.  La seconde année, nous en avons eu 800 et en 2015, nous avions 2 200 inscriptions.  Nous ebauchons de 8 à 20 personnes chaque année», a expliqué le propriétaire Mike Redmond.  

La plupart des employés travaillent durant la belle saison, mais puisque le programme Sperenza est aussi offert dans une formule après classe à longueur d’année, en milieu scolaire, certains travaillent toute l’année.  

C’est le cas de Sharla Goodwin, qui est diététiste de formation.  Anglophone des Îles-de-la-Madeleine, elle est parfaitement bilingue.  «J’ai fait mon premier baccalauréat à l’Université de l’Île en biologie et en français.  C’est là que je suis devenue amie avec Aleida Tweten, l’épouse de Mike.  Nous avons gardé le contact.  Je suis revenue à UPEI pour faire un second baccalauréat, en nutrition cette fois, que j’ai complété en 2009.  J’ai travaillé aux Îles, au Nouveau-Brunswick puis j’ai passé quelques années à Montréal.  En septembre 2015, je suis venue travailler avec mes amis, à titre de diététiste et aussi, comme monitrice», indique la jeune femme.  

Mike Redmond est souvent dans l’actualité, car il est le chef du Nouveau Parti Démocratique de l’Île.  Il est aussi propriétaire avec son épouse Aleida de la ferme Saoirse, dans la région de Montague.  

L'Île-du-Prince-Édouard en images