FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 18 mars 2016

On aperçoit, de la gauche, les gagnants au Gala des entrepreneurs 2016, le 12 mars à Summerside : Laura Solange Pchamdja d’Aldanel Authentic Products de Charlottetown (Entrepreneure immigrante 2016); Darin Foulkes de Foulkes Productions de Charlottetown (Prix d’Excellence de la présidence 2016); Sylvette Morneau de Mom’s Woodshop de Hunter River (Femme d’affaires 2016); Nico Durant de LaFun de Mont-Carmel (Prix Jeunes millionnaires 2015); Michael MacEwen de Simply Sno-Cones de Charlottetown (Jeune entreprenant 2016), Velma Robichaud, représentant Italo Marzari de Sirenella Ristorante de Charlottetown (Entrepreneur distingué 2016), et Edmond Gallant de la Coopérative de développement culturel et patrimonial de Mont-Carmel (Coopérative de l’année 2016).

Sept entrepreneurs, entreprises et coopératives francophones ou bilingues sont sortis du Gala des entrepreneurs 2016 avec des prix pour leurs services et produits ainsi que leurs contributions à l’économie et à la communauté insulaire.

La Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. (CCAFLIPE) a remis, le 12 mars, ses prix annuels pour sa 15e édition.  

• Prix d’excellence de la présidence 2016 : Foulkes Productions (Darin Foulkes), Charlottetown

• Entrepreneur distingué 2016 : Italo Marzari (Sirenella Ristoranti), Charlottetown

• Entrepreneur immigrant 2016 : Laure Solange Pchamdja (Aldanel Authentic Products), Charlottetown

• Coopérative de l’année 2016 : La Coopérative de développement culturel et patrimonial de Mont-Carmel

• Femme d’affaires 2016 : Sylvette Morneau (Mom’s Woodshop), Hunter River

• Jeune entreprenant 2016 : Eliott Fraser et Michael Mac-Ewen (Simply Sno-Cones), Charlottetown

• Prix jeunes millionnaires 2015 : Nico Durant (LaFun), Mont-Carmel.

«Comme toujours, c’est nous, les gens dans la salle et dans la communauté, qui sommes les vrais gagnants, car c’est nous qui bénéficions de vos excellents produits et services», a indiqué le porte-parole de la CCAFLIPE, Martin Marcoux.  Il a ajouté que les comités de sélection avaient eu beaucoup de difficulté à départager les mérites de chaque candidat, pour n’en retenir qu’un par catégorie. 

Le dernier prix de la soirée, le prix d’excellence de la présidence 2016, a été présenté à Darin Foulkes, de Foulkes Productions.  «Quand j’ai démarré mon entreprise, en 2005, je ne parlais pas du tout français, mais avec l’aide de ma famille, aujourd’hui, je peux non seulement parler en français, mais aussi travailler en français.»

Le vidéographe, qui a récemment tourné le Lip Dub au Centre acadien de Rustico, a remercié ses clients de lui fournir des occasions de travailler en français.  «Je pense qu’il y a deux clés pour réussir en af-faire : apprendre de nos erreurs, et célébrer nos succès.  Et ce soir, nous célébrons nos succès», a-t-il ajouté.  

Le prix de la Coopérative de l’année est allé à la Coopérative de développement culturel et patrimonial de Mont-Carmel.  «C’est au moins la quatrième fois que nous sommes finaliste dans cette catégorie», a précisé Edmond Gallant, le président de la coopérative, au nom des sept membres du conseil qui l’accompagnaient au Gala.  «Je remercie tous les gens qui viennent à nos spectacles, chaque dimanche soir.  Nous préparons une autre très bonne saison, qui ira du 3 juillet au 28 août», a-t-il ajouté.

Sylvette Morneau a quant à elle été nommée Femme d’affaires de l’année 2016.  Ébéniste, elle a créé il y a quelques années son entreprise Mom’s Wood Shop à Hunter River.  «C’est un rêve que j’avais depuis que j’avais suivi ma for-mation en ébénisterie, en 1999, et c’est maintenant une réalité.  J’ai toujours travaillé dans des métiers non traditionnels, comme les toitures commerciales, pendant 12 ans.»  Sylvette travaille depuis peu, et à temps plein, pour une ébénisterie commerciale, tout en faisant ses projets à la maison et en dirigeant un gîte du passant avec son mari Stéphane, pendant l’été.  

Le prix du Jeune entreprenant de l’année a été présenté à Eliott Fraser et Michael Mac-Ewen (Simply Sno-Cones), Charlottetown.  Depuis trois ans, leur entreprise estivale connaît un succès fulgurant.  Leurs ventes ont dépassé les 6 000 $ cet été 2015, grâce à leurs investissements judicieux et leur persévérance.  

Cette année, une nouvelle catégorie a été ouverte pour pouvoir récompenser les entrepreneurs immigrants.  Dans cette catégorie, Laure Solange Pchamdja, fondatrice des produits Aldanel, a été récompensée.  «Quand j’ai décidé de fonder mon entreprise, je voulais réussir.  L’échec n’était pas une option.  Je voulais que les produits Aldanel soient connus au-delà de l’Île.  Cela a été beaucoup de travail et je remercie mon mari et mes enfants pour leur patience», a dit la jeune femme.

Au-delà de cela, Laure-Solange voulait aussi réussir pour aider à changer le regard que nous portons sur les immigrants.  «Nous arrivons dans un nouveau pays avec beaucoup d’espoirs et d’attentes de tous ceux que nous avons laissés derrière nous, dans notre pays.  Je voulais faire honneur à tous les immigrants ici», a-t-elle dit.  

Le prix de l’Entrepreneur distingué a été présenté à Italo Marzari, qui était absent, et le prix du Jeune millionnaire a été remis à Nico Durant.  

 Le Gala des entrepreneurs 2016 a été rendu possible grâce aux commandites principales provenant de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, Innovation
Î.-P.-É., RDÉE Canada, la CBDC Î.-P.-É. Centrale, la Caisse populaire Évangéline-Central, Radio-Canada Acadie et le projet LIENS.  Les commanditaires secondaires étaient le Centre d’action rural de Wellington, The Co-operators (Mike Bradley Insurance Services Ltd.), la Banque Royale du Canada et Pro Max 2000.  

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images