FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
La Voie de l'emploi - janv/fev 2016
Phil Ferraro se ferait un plaisir de répondre aux questions des clients potentiels et d’aider les gens qui ont des idées.  On le rejoint au phil@peiadapt.


Le conseil ADAPT de l’Île-du-Prince-Édouard existe depuis des années.  Au début, l’organisme, logé au Centre agricole à Charlottetown (Farm Center), livrait des programmes d’Agriculture Canada.     

Il y a deux ans, cependant, le mandat a été changé radicalement.  «Cela nous a pris environ un an pour nous réorienter et mettre en place notre nouvelle structure et nos nouveaux services aux entrepreneurs en agroalimentaire, mais je pense que cela a valu la peine», explique Phil Ferraro, directeur de PEI ADAPT.  

Pour être en mesure d’offrir des services aux entrepreneurs en agro-alimentaire, PEI ADAPT s’est joint à une entreprise nationale d’origine ontarienne, Bioenterprise, un accélérateur d’entreprises agricoles sans but lucratif, qui donne aux entreprises les outils dont elles ont besoin pour croître.

En avril 2015, Bioenterprise a conclu un partenariat stratégique triennal avec le Prince Edward Island ADAPT Council aux fins de la commercialisation de technologies et d’innovations dans le secteur agricole.

«À PEI ADAPT, nous sommes emballés de pouvoir jumeler nos compétences spécialisées régionales avec le sens aigu des affaires et les connaissances du secteur agro-technologique de Bioenterprise.  Ensemble, nous veillerons à la croissance et au succès commercial des jeunes entreprises de l’Î.-P.-É. et des Maritimes.  Nous serons un véritable carrefour pour l’innovation en agriculture», affirme Phil Ferraro, chef de la direction du Prince Edward Island ADAPT Council, lors de l’annonce.  

Grâce à la collaboration entre Bio-enterprise et PEI ADAPT, les agri-entrepreneurs et les entreprises ont accès à des services de commercialisation d’étendue et de qualité optimales. Forts de leurs mandats complémentaires, les organismes s’attacheront à aider les nouvelles entreprises à se lancer en affaires ou s’emploieront à faire progresser des entreprises existantes.

En moins d’un an donc, PEI ADAPT est devenu un intermédiaire incontournable pour quiconque veut développer un nouveau produit, une nouvelle entreprise, ou prendre de l’expansion.  

«Nous sommes situés dans un environnement idéal.  À distance de marche ou très près d’où nous sommes, il y a l’institut culinaire, la Smart Kitchen, le centre de recherche sur les technologies alimentaires (BIO FOOD TECH), le collège vétérinaire, le centre de recherche en agriculture, le BioCommons du parc industriel et des dizaines de personnes qui ont des compétences très pointues.  D’un autre côté, nous avons une industrie primaire solide.  Nous avons besoin que ces deux secteurs se rencontrent pour créer des produits innovants à valeur ajoutée, et c’est ce que nous faisons», indique Phil Ferraro. 

Des solutions adaptées pour ajouter de la valeur aux produits 

PEI ADAPT s’adapte facilement aux besoins d’un client et au degré d’avancement d’un projet.  «Nous pouvons aider à réaliser un plan d’affaires, à perfectionner le produit, à la mise en marché, la distribution, la vente et ce n’est que la pointe de l’Iceberg.  Nous sommes à but non lucratif, mais nos services ne sont pas gratuits.  En général, nous signons un contrat d’accompagnement de six mois avec le client, à un prix moindre réparti sur des mensualités.  Durant ces six mois, le client a accès à nos ressources et aux ressources de Bioenterprise pour maximiser le potentiel de son idée, et lui donner toutes les chances de réussir», explique M. Ferraro.  Ce dernier affirme par ailleurs travailler avec plusieurs compagnies existantes et entrepreneurs en agro-technologie et agroalimentaire, sur cette base contractuelle.  

L’Île-du-Prince-Édouard est surtout reconnue pour son industrie agricole primaire.  Cependant, le secteur des nutraceutiques, des produits à valeur ajoutée, est en pleine effervescence au Canada et dans le monde.  «Nous pouvons appuyer un projet de culture primaire, si la récolte est destinée à la transformation pour lui donner une valeur ajoutée», ajoute Phil Ferraro.  

Par l’entremise du conseil ADAPT et de son partenariat avec Bioenterprise, les entrepreneurs ont accès à des ressources, ont de l’aide pour identifier les programmes gouvernementaux, peuvent plus facilement se conformer aux règles et régulations provinciales et fédérales en matière de sécurité et de salubrité alimentaire.  Ils ont aussi depuis peu accès à un financement capital «de risque», car Bioenterprise a créé récemment une filiale d’investissement, Bioenterprise Capital Ventures Inc,  dotée d’un fond de départ de 150 millions de dollars pour l’ensemble du Canada.  

Le site Web du conseil ADAPT de l’Île-du-Prince-Édouard est le www.peiadapt.com.
- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images