FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
La Voie de l'emploi - Jan/fév 2016

Le gestionnaire de Pré-départ pour RDÉE Canada, Paul Muamba, avec Priscille Arsenault de la Coopérative d’intégration francophone et Robert Maddix, responsable du dossier de l’immigration à RDÉE Î.-P.-É

Depuis septembre 2015, RDÉE Canada offre gratuitement et en français, des services d’accompagnement professionnel pré-départ aux immigrants francophones résidant à l’extérieur du Canada.        

Le programme Pré-départ s’adresse aux personnes dans les catégories  suivantes :

• Un(e) résident(e) permanent(e) du Canada?

• Une personne sélectionnée en vue de la résidence permanente et qui en a été informée par l’entremise d’une lettre de Citoyenneté et Immigration Canada (CIC)?

• Un(e) refugié(e) au sens de la Convention ou une personne protégée qui est à l’étranger et qui a été sélectionnée par CIC en vue d’être réinstallée au Canada?

• Une personne protégée en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés?  

Gregory Urier est natif de France et il y a quelques années, il a décidé de venir s’installer à l’Île-du-Prince-Édouard avec sa femme, originaire de Terre-Neuve et Labrador.  

«J’aurais bien aimé avoir accès à un programme comme ceci.  Quand on ne connaît pas l’endroit où on s’en va, c’est difficile de trouver toutes les informations dont on a besoin», a soutenu Gregory Urier, lors d’une présentation par RDÉE Canada sur le nouveau programme récemment à Summerside.  

Pré-départ peut, entre autres, faciliter la recherche d’emplois, en faisant des jumelages avec des employeurs potentiels, et en mettant les immigrants francophones en contact avec des organismes qui peuvent évaluer leur connaissance de l’anglais, comme langue seconde, ainsi que les neuf compétences de base, généralement reconnues sur le marché du travail canadien.  

Sur le site Web du programme Pré-départ, on donne des trucs pour la recherche d’emplois.  Même s’ils sont destinés aux résidents permanents sur papier, ces conseils peuvent aussi profiter à tout le monde.  On y indique par exemple, comment rédiger un curriculum vitae pour trouver du travail au Canada, comment rédiger une lettre de présentation, ainsi que des trucs pour réussir des entrevues concluantes.  

Il y a toute une section sur les professions réglementées assorties d’une adresse Web menant vers leurs organismes d’accréditation (ou ordre professionnel) et ce, pour chaque province.  

Le gestionnaire du programme pour RDÉE Canada, Paul Muamba, originaire du Congo, explique que ce programme est encore relativement peu connu dans sa versions française, mais que la contrepartie anglophone, Pre-departure, est un des programmes les plus appréciés par les résidents permanents du Canada dans les pays d’Asie, en général, et d’Europe.  

«C’est un programme qui aide les résidents permanents à mieux se préparer à ce qui les attend.  Cela peut faire la différence entre une immigration réussie ou une immigration qui se solde par une mauvaise expérience.  Depuis septembre, nous avons eu une trentaine de clients et ils sont tous très satisfaits», dit le gestionnaire du programme.  

RDÉE ÎPÉ croit que la communauté francophone insulaire pourrait tirer profit des avantages de ce programme, pour faire découvrir l’Île comme une province où il fait bon vivre et travailler.  

D’ici peu, Pré-départ sera en mesure de renseigner ses clients sur les secteurs économiques porteurs de chaque province, et sur la possibilité réelle de vivre et de travailler en français.  

Pour gagner du temps et pour faciliter l’insertion professionnelle, communiquez par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au  1 647-288-0672.

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images