FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
La Voie de l'emploi - nov/dec 2015

Le président de DME, Peter Toobs, discute avec le ministre Richard Brown et la formatrice en résidence, Sarah Nuesch.

Située à Charlottetown, l’entreprise DME se spécialise dans la conception et la fabrication d’équipement de brasserie artisanale pour ses clients du monde entier.  En raison de la croissance du secteur de la brasserie artisanale, les produits de DME sont très demandés.    

Pour répondre à ses besoins en matière de recrutement et de formation de nouveaux effectifs, DME a conçu un système de formation personnalisé utilisant les technologies d’apprentissage les plus récentes. Ce processus de formation rationalisé a pour avantages directs : une augmentation de la productivité, une amélioration de la qualité de travail et des pratiques de sécurité, un accroissement de la satisfaction des employés et une plus grande rétention des effectifs.

«Chez DME, nous sommes fiers d’embaucher des personnes très motivées qui veulent travailler pour une organisation qui les aide à acquérir de nouvelles compétences et leur permet d’apporter une contribution tangible.  C’est pourquoi la formation représente un outil de recrutement essentiel pour DME», a affirmé le président Peter Toombs. 

Le programme de formation est en cours depuis quelque temps déjà et les employés qui ont été formés sont devenus des travailleurs hautement compétents et productifs.  «Nous espérons qu’ils resteront très longtemps au sein de notre entreprise.  Je suis très heureux des résultats de nos programmes à ce jour et me réjouis à la perspective de poursuivre ce programme avec tous les nouveaux employés», a ajouté M. Toombs.  

«Le programme de formation de DME conçu pour les employés affectés à la fabrication de matériel de brasserie permettra d’accroître leurs compétences, particulièrement dans les domaines de la technologie et des nouveaux procédés, et par le fait même d’améliorer la position concurrentielle à long terme de l’entreprise.  Grâce à des programmes de ce genre, nous continuons de collaborer avec le secteur privé pour améliorer la qualité de la main-d’œuvre de l’Île-du-Prince-Édouard, et nous nous attaquons au déficit de compétences pour les entreprises et l’industrie», a déclaré le ministre de la Main-d’œuvre et des Études supérieures, Richard Brown.

Par l’entremise de Compétences Î.-P.-É., le programme de formation professionnelle avancée de DME lui permet de développer les compétences de sa main-d’œuvre tout en aidant à assurer la croissance soutenue de l’entreprise et la prospérité de ses employés. 

D’une durée de 21 semaines, le programme inclut l’acquisition de compétences essentielles, un aperçu de la construction des cuves et des compétences techniques de base, l’utilisation d’outils et les pratiques de sécurité. 

À ce jour, plus de 30 employés de DME utilisent le programme de formation, et quelque 30 autres employés amorcent le processus.  Une des quatre formatrices est Sarah Nuesch, soudeuse.   «J’ai fait le programme de soudage de Holland
College et j’ai obtenu mon sceau rouge il y a trois ans.  J’avais fait mon stage ici et j’ai commencé à travailler ici dès la fin de ma formation.  Cela fait mon affaire, car j’ai trois enfants et je voulais un emploi stable ici même à l’Île-du-Prince-Édouard», a dit la soudeuse.    

Le programme de formation sur mesure a été élaboré et mis en œuvre par l’entremise de Workplace Learning PEI Inc. Il a été rendu possible grâce au financement fourni par la province de l’Île-du-Prince-Édouard, dans le cadre de l’Entente Canada – Île-du-Prince-Édouard sur le Fonds canadien pour l’emploi (contribution de près de 80 256 $), et par Diversified Metal Engineering (contribution de près de 40 128 $).

L'Île-du-Prince-Édouard en images