FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
La Voie de l'emploi - nov/dec 2015


Alex Duchesneau est natif de Drummonville au Québec.  Depuis février 2015, il travaille chez Diversified Metal Engeneering (DME), une compagnie insulaire qui fait sa marque dans le domaine des cuves de fermentation de bière, notamment.

«Je suis le gérant de l’inventaire, de tout ce qui entre et ce qui sort.  C’est très stimulant», a indiqué le jeune homme dont la carrière a bifurqué plusieurs fois.  

«J’ai d’abord suivi une formation dans la seule école de textile au Canada et j’ai travaillé 14 ans dans ce domaine dans diverses entreprises qui fermaient toutes en raison de facteurs extérieurs.  Puis, quand j’ai vu que je ne pourrais pas gagner ma vie dans ce domaine, je suis retourné aux études, en administration des affaires, en me spécialisant dans le secteur des achats stratégiques.  J’ai travaillé pour diverses compagnies comme Striker Canada.  J’étais là lorsque nous avons fait affaire avec le nouvel hôpital de Summerside.  Je tire beaucoup de fierté de cela.  Puis, j’ai travaillé pour Bombardier deux ans».

C’est justement ce travail chez Bombardier qui l’a amené à passer du temps à l’Île.  Il a découvert un mode de vie qui lui plaisait et il a aussi rencontré sa conjointe, une Acadienne de Summerside.  «Mon contrat chez Bombardier a pris fin en novembre 2014.  Je suis revenu à l’Île pour célébrer le nouvel an et la fin d’Î.-P.-É. 2014 avec ma belle famille à Summerside, et c’est là que j’ai pris la décision de venir vivre ici à l’Île de façon permanente.  J’ai commencé à me chercher un emploi et le 16 février 2015, j’ai commencé ici.  C’est un environnement professionnel très stimulant.  La compagnie est jeune et se démarque à l’international.  Nous avons des clients dans de nombreux pays», a indiqué Alex Duchesneau.  

Très vite, Alex Duchesneau a fait profiter son nouvel employeur de son expérience acquise dans d’autres compagnies et même si cela fait moins d’un an qu’il travaille chez DME, il parle de la compagnie, et de ses produits en acier inoxydable avec beaucoup de fierté.  

«Et j’aime vivre à Summerside.  C’est près de la région Évangéline et des plages, j’ai mes habitudes au café Samuel, et je suis intégré dans une belle grande famille acadienne, par ma conjointe, Charlene, qui est la fille de Leonard Arsenault, celui qui s’occupe depuis plusieurs années de la International Children’s Memorial Place».

L'Île-du-Prince-Édouard en images