FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le Voie de l'emploi - nov/dec 2015
À l’initiative de la CBDC, un forum pour les entrepreneurs a eu lieu à Summerside le 18 novembre.  Environ 65 personnes, de tous les âges, ont entendu les conseils de plusieurs entrepreneurs, dans des domaines très variés.  

Kenny Driscoll a mis sur pied une agence de marketing multiplateforme en plein cœur de la petite ville de Summerside.  Jasmine MacLean de Digby en Nouvelle-Écosse a ouvert son commerce d’équipement d’équitation à l’Île récemment, et a acheté le centre d’équitation Venture Stables.  

Kevin DesRoches est propriétaire de City Flooring, une entreprise qui a maintenant 41 ans.  Maintenant que ses fils font partie de l’aventure, c’est une véritable entreprise familiale.  Evelyn Trask est une des partenaires de la compagnie privée Maritime Asthma & Respitory Care LTD, établie à Kensington.  

Pour Kevin DesRoches, une des étapes les plus difficiles à franchir en entreprise, outre la mise sur pied, est la croissance.  «Votre entreprise va bien et votre banquier est heureux de vos résultats, mais il ne veut pas prendre de risque.  C’est une des réalités du monde des affaires : vous appartenez à la banque.»

Selon lui, l’entrepreneur qui a un bon parcours, qui fait ses paiements, qui est sérieux et qui a montré qu’il était digne de confiance ne devrait pas avoir autant de difficulté à faire croitre son entreprise.  C’est justement ce genre d’appui et de compréhension qu’on peut trouver auprès des agents et des programmes de la CBDC.

Evelyn Trask a ajouté quant à elle qu’être dans les affaires n’est jamais facile.  «C’est drôle à dire, mais lorsque vous avez un but en tête, vous devez vous y accrocher comme un chien s’accroche à son os, et le défendre et le promouvoir jusqu’à ce que vous ayez des résultats».  

Jasmine MacLean a choisi d’établir son entreprise à l’Île.  «Je vivais à Digby en Nouvelle-Écosse.  Le sol y est rocailleux et il y a des ours.  Lorsque je suis venue à l’Île, et que j’ai pu faire du cheval sur la plage et qu’en plus, il n’y avait pas d’ours, j’ai su que je devais venir ici.  J’avais des plans et mes plans ont changé en mieux», a-t-elle raconté.  

Jasmine a choisi l’Île parce qu’il n’y avait pas d’ours.  Kenny Driscoll, pour sa part, n’aurait pas voulu s’établir ailleurs que dans la province où il est né.  «Les gens ici, vous supportent souvent dès le départ et contribuent à votre succès.»  

Selon lui et ses collègues entrepreneurs, les obstacles qu’on perçoit comme étant inhérents à la géographie et la démographie de l’Île ne sont justement que des perceptions.  

Un des grands facteurs du succès en affaires est justement d’être bon en affaire ou du moins, d’avoir un comptable de confiance.  «C’est ma femme qui est ma comptable.  Moi-même, je ne pourrais pas», a avoué Kenny Driscoll.  

Jasmine MacLean avoue que sa force est le service à la clientèle et pas la comptabilité.  «Faites ce à quoi vous êtes bons et confiez à d’autres les tâches où vous n’excellez pas», a-t-elle résumé.  

Le marketing est souvent la clé du succès et pourtant, on hésite souvent à se promouvoir soi-même, par humilité.  «Je dois dire qu’être ici dans ce forum, devant tous ces gens, aujourd’hui est pour moi une véritable épreuve.  Mais avec les années, j’ai réalisé que j’étais le mieux placé pour parler de mon entreprise.  Alors, je mets ma peur de côté, pour parler de ce qui me passionne», a indiqué Kevin DesRoches.  

Mentionnons que ce forum sur l’entrepreneuriat était présenté par CBDC Central de l’Île-du-Prince-Édouard.  

L'Île-du-Prince-Édouard en images