FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 29 juillet 2015


La 21e édition du Rendez-vous Rustico a eu lieu les 25 et 26 juillet.  Cette année, c’est la première fois depuis longtemps que le Conseil acadien de Rustico se charge entièrement de l’organisation de l’événement. Auparavant, c’était le rôle du comité du Rendez-vous Rustico. 

Cela a d’ailleurs entraîné quelques nouveautés, bien que la formule générale soit restée la même.  Kathleen Benoit-Hryckiw, présidente par intérim du Conseil acadien de Rustico, explique que l’objectif de l’événement est de «donner la chance à tout le monde de voir la culture francophone de notre région et d’embrasser toutes les superbes choses que la communauté a à offrir comme notre école et la Banque des fermiers.  On veut aussi que tout le monde passe une bonne fin de semaine».

Andréa Deveau, directrice du Conseil acadien de Rustico, la qualifie cette 21e édition d’une année de transition particulièrement au niveau du financement que le Conseil acadien pige désormais dans son fond d’opération et auprès de nombreux commanditaires. 

«C’est incroyable la générosité des gens de la communauté et des entreprises.  Peu importe s’ils connaissaient ou non le Rendez-vous Rustico, mais tous étaient heureux de participer», affirme-t-elle.

Les nouveautés dans la programmation étaient la Grande Acadian Race, une course aux indices à travers l’ensemble de l’Île qui nécessitait l’utilisation des téléphones intelligents.  C’était une façon pour les organisateurs d’attirer un public plus jeune.  L’autre nouveauté était la Zone Jeunesse, un espace qui permettait aux enfants de s’amuser entre eux. 

Pour la 21e édition, Andréa Deveau désirait aussi ramener l’aspect familial au premier plan.  «On voulait ramener l’aspect familial en ne séparant pas les parents et les jeunes dans les activités.  Donc, on a un spectacle jeunesse suivi d’un souper et d’un party de cuisine, mais c’est ouvert à tous les âges.  On voulait ramener ça aux racines de la famille». 

La cérémonie d’ouverture officielle, le samedi sur l’heure du dîner, s’est déroulée en présence d’invités spéciaux incluant Wade MacLauchlan, premier ministre de l’Î.-P.-É., Rob Lantz, chef de l’opposition officielle et Guy Labonté, président de la SSTA qui ont tous su prononcer une partie, ou l’entièreté, de leur discours en français. 

Notons aussi que la cérémonie d’ouverture officielle a été l’occasion d’honorer P. Édouard Blanchard, décédé dans la dernière année, en donnant son nom à la nouvelle salle d’artefacts de la Banque des Fermiers. 

L’événement maintenant terminé, Andréa Deveau fait le point sur ce qu’elle qualifie de réussite : «J’étais un peu nerveuse, car c’est nous qui avons pris ça en main pour la première fois.  On voulait faire un beau travail et je pense qu’on a réussi.  Il y avait une belle atmosphère, les gens avaient de bons commentaires et s’amusaient». Elle se dit aussi satisfaite de la participation aux activités.  


Les trois gagnants du duathlon (de gauche à droite) : en 3e place Cam Schurman, en 1re place Branson Conohan et en 2e place Charles-Édouard Tardif.


Les invités spéciaux présents à l’ouverture officielle du festival (de gauche à droite) Rob Lantz, chef de l’opposition officielle, Kathleen Benoit-Hryckiw, présidente par intérim du Conseil acadien de Rustico et Wade MacLauchlan, premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard accompagnent Andréa Deveau, directrice du Conseil acadien de Rustico.


Les participants à la guerre des toiles présentent leurs oeuvres au public. On aperçoit ici Brayden McCabe, Jérémie Buote, Allister Gallant et Anderson Gallant.




En prestation lors du spectacle des jeunes : Olivia Blacquière (à gauche) et Amy Arsenault (à droite).







- Par Sandrine Jouis

L'Île-du-Prince-Édouard en images