FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 15 juillet 2015

Marcia Enman, directrice de La Voix acadienne accepte le Prix d’excellence au nom du journal.


L’Association de la presse francophone (APF) a tenu ses assises annuelles en fin de semaine à Régina.  Les grandes réussites de la presse francophone en situation minoritaire au Canada ont été reconnues lors du Gala des Prix d’excellence la soirée du 10 juillet.  Durant la soirée, 17 prix ont été remis aux journaux membres de l’APF qui se sont le plus distingués au cours de la dernière année. 

Le journal La Liberté du Manitoba a mérité le prix du journal de l’année ayant récolté le plus grand nombre de points sur le total des soumissions méritantes. 

La Voix acadienne, le seul journal à l’Île-du-Prince-Édouard est récipiendaire du prix «Meilleure section spéciale», dans le cadre de ses prix.  «Un bon thème pour ce genre de section.  Le portrait capte l’attention du lecteur.  Informatif et traitement original», souligne le mot des juges.  

La section en question a été réalisée pour souligner La Semaine des anciens combattants, du 5 au 11 novembre 2014.  L’article qui a attiré l’attention des juges est celui qui parlait du dossier de service d’Augustin Arsenault qui a été retrouvé.  Il s’agissait d’un entretien avec Marie-Hélène Arsenault. 

La Voix acadienne a mérité aussi deux mentions spéciales dans d’autres catégories.  L’un d’entre eux dans la catégorie «Meilleur projet spécial de l’année» pour son projet du livre «Parlons un peu du bon vieux temps», un recueil d’histoires sur la passion et les manifestations intéressantes de plusieurs individus de l’Île-du-Prince-Édouard.  Pour l’autre mention, c’était dans la catégorie «Meilleur cahier spécial» pour la publication de La Voie de l’emploi.  Cette publication tient à intéresser les lecteurs et lectrices du journal sur tout ce qui est relié à l’employabilité à l’Île.

La programmation des ateliers de la fin de semaine portait principalement sur les multi-plateformes numériques.  On a parlé des menaces pour les journaux hebdomadaires dans le nouvel univers numérique.  Mais aussi des opportunités pour ceux-ci.  On a fourni des trucs et des conseils sur l’utilisation d’une plateforme et de comment s’en servir pour faire valoir sa publication.  Un atelier a aussi eu lieu sur «Comment produire une vidéo de qualité avec des ressources limitées».  

Francis Sonier, éditeur du journal l’Acadie Nouvelle au Nouveau-Brunswick a été élu à la présidence de l’Association de la presse francophone.  Francis est très connaissant du milieu des journaux et les membres de l’Association sont sûrs d’avoir élu la bonne personne pour guider l’Association nationale à se placer dans ce virage électronique tout en garantissant l’imprimerie papier. 

Plusieurs autres journaux se sont démarqués en récoltant des Prix d’Excellence, entre autres, il y avait le journal Le Voyageur, l’Acadie Nouvelle, l’Aquilon, l’Aurore boréale, l’Agricom et le Franco.  


Francis Sonier devient le nouveau président de l’Association de la presse francophone.

- Par Marcia Enman

L'Île-du-Prince-Édouard en images