FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 8 juillet 2015

Les membres du groupe les 112 Accords : Colby Arsenault, Melanie Arsenault, Vincent Bouchard, Joceline Leblanc et Janelle Arsenault.


Le volet culturel a certainement été la nouveauté de l’année au 36e Jeux de l’Acadie.  En plus d’avoir permis à des jeunes d’autres horizons de participer aux Jeux, il a contribué à faire connaître des artistes émergents de la communauté acadienne.  

C’est le cas de la formation 112 Accords de l’Île-du-Prince-Édouard qui a mérité la médaille d’argent dans la compétition La Voix des groupes, dont la Finale avait lieu lors du Gala culturel du dernier soir de la compétition, le 29 juin. 

Joceline LeBlanc, membre du groupe, considère que cela diversifie les Jeux : «La Voix des groupes c’est vraiment amusant parce que c’est un nouveau volet et c’était différent d’avoir des compétitions culturelles aux Jeuxde l’Acadie et c’était vraiment intéressant à voir». 

Pour sa part, Mélanie Arsenault explique que pour elle, le volet culturel est une chance supplémentaire de participer aux Jeux : «On est rendu à un âge où on est trop vieille pour participer à certains sports». 

Parmi les six groupes musicaux participants à la compétition de La Voix des groupes, trois devaient être sélectionnés pour se rendre au Gala culturel, mais comme l’Île-du-Prince-Édouard et Sud-Est sont arrivés à égalité, quatre groupes ont performé lors de la finale du Gala culturel. 

Dès le début de la soirée, les groupes de Sud-Est et de l’Île ont concouru pour connaître l’identité du groupe qui irait en finale pour une médaille.  Le groupe 112 Accords de l’Île-du-Prince-Édouard a été sélectionné.  Plus tard dans la soirée, le groupe, tout comme les groupes de la Péninsule acadienne et de Kent, a performé et c’est suite à ces performances que les juges ont rendu leur décision quant à l’ordre des médailles. 

112 Accords, groupe formé de Joceline Leblanc, à la voix et la guitare; Colby Arsenault, au piano; Janelle Arsenault, au violon; Mélanie Arsenault, au violon et au ukulélé et de deux autres artistes qui ne faisaient pas partie du groupe pour la compétition, existe depuis novembre 2014. 

Alors, lorsque les membres ont eu vent de la possibilité de participer aux Jeux de l’Acadie, ils ont demandé à Vincent Bouchard, à la batterie, de les accompagner dans la compétition.  Le groupe se pratique depuis la mi-mai.  

Le soir du Gala culturel, 112 Accords a interprété, avec brio, deux chansons : Fil de téléphone des Hay Babies et Dégénération de Mes Aïeux.  Le choix s’est arrêté sur ces chansons parce qu’elles étaient «peppy, lively et plaisantes à chanter», explique la violoniste Janelle. 

Le groupe se dit satisfait de la performance qui lui a valu une médaille : «Moi je trouvais qu’on a fait vraiment bien pour nous-mêmes, ça ne fait pas vraiment de différence qui gagne la première et la deuxième place, on est tous des gagnants à la fin de la journée et c’est juste une bonne expérience pour tout le monde», expose Colby. 

La formation 112 Accords souhaite continuer à jouer ensemble et les membres veulent donner une direction plus personnelle à leur art : «On essaie d’apprendre de différentes chansons et de différentes manières de jouer la musique parce qu’on veut être un groupe plus unique et original.  Les chansons qu’on a jouées jusqu’à ce jour sont plus des chansons copiées, et on veut vraiment trouver notre propre voix et créer notre propre musique», déclare la chanteuse Joceline. 

- Par Sandrine Jouis

L'Île-du-Prince-Édouard en images