FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 20 août 2014

Durant ses belles années, le groupe PANOU a offert un environnement idéal à de nombreux jeunes artistes qui n’ont pas beaucoup changé.  De gauche à droite, au second rang, on voit Michel Arsenault, Cathy Arsenault, Chris Gallant, Wayne Robichaud, Patricia Richard et Paulette (Arsenault) Dufloth.  Au premier rang, on retrouve Corinne Cormier et Marcel Caissie.


Plusieurs personnes étaient très déçues de ne pas pouvoir voir le spectacle de PANOU au Centre Expo-Festival à Abram-Village le samedi 16 août.  Mais, une fois que le groupe a appris cette nouvelle, les membres ont décidé d’offrir une deuxième présentation le dimanche soir.

Le groupe, qui a existé de 1983 à 1990, a fait revivre à ses admirateurs bien des souvenirs grâce aux vidéos clips et au diaporama qui racontaient les principaux événements de la carrière de ce groupe culte, qui a laissé à l’Acadie deux enregistrements, dont un réalisé à Nashville (leur 2e album intitulé Justice et Vérité). 

Panou a joué un peu partout au Canada, sur la Colline parlementaire à Ottawa à l’occasion de la fête du Canada, à Mont-Carmel pour le Prince Édouard, et voyageait dans un autobus bleu et rouge réaménagé pour le groupe.  

Christian Gallant et Mylène Ouellette étaient les maîtres de cérémonie pour le spectacle et ont voulu tester leurs connaissances sur la carrière du groupe.  On peut dire que Mylène a passé le test puisqu’elle avait toutes les bonnes réponses d’un trivia quiz que Christian lui présentait.  Des questions telles que la couleur de l’autobus, le nom du groupe avant qu’il se nomme PANOU, où le groupe a présenté son premier spectacle.  Pour ce qui est des réponses, pour Mylène c’était très simple, l’autobus était bleu et rouge, le nom du groupe était 1934 avant qu’on change à PANOU, le premier spectacle était présenté au Centre des arts Évangéline, qui était situé dans un petit endroit sur le 2e étage de l’aréna Évangéline.  En plus, Mylène a expliqué qu’elle et sa sœur avec leurs amies jouaient souvent à PANOU, voulant tellement être comme eux, elles les imitaient.

«Les rues sont vides» a été le choix pour débuter le spectacle.  Les chansons les plus populaires présentées par le groupe ont gâté l’audience.  «Showtime en Acadie», «Le Magicien», «Il est pas bête ce p’tit crapaud là», «Quand Marcel joue les Blues», «Au bord du grand ruisseau» et «L’amour parfait», sont quelques-une des chansons qu’ils ont interprétées pendant le spectacle.  Et bien sûr la très populaire «On s’en va à l’Î.-P.-É.».  

Une référence a été faite à Paul D. Gallant qui a joué un grand rôle dans l’écriture des chansons et dans la création de ce groupe populaire.

Les multi-instrumentalistes du groupe PANOU sont Patricia Richard à la voix et à la guitare, Chris Gallant à la basse, Cathy Arsenault et Paulette Dufloth au piano et au synthétiseur, Corinne Cormier à la flûte traversière et à la flûte a bec, Marcel Caissie à la guitare, à la basse et au saxophone, Wayne Robichaud à la batterie et Michel Arsenault à la flûte à bec et au saxophone.  


Même atteinte d’un cancer qui affecte sa motricité fine, Corinne Cormier est une véritable fée de la flûte à bec.  


Michel Arsenault n’a rien perdu de sa dextérité au saxophone.  


Paulette (Arsenault) Dufloth et Marcel Caissie.  


- Par Marcia Enman

L'Île-du-Prince-Édouard en images