FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 30 juillet 2014

Rebecca Parent et Laurie Campbell dans la présentation «Se costumer pour confédérer» au Centre Acadien de Rustico.

En fin de semaine dernière avait lieu la 21e édition du Festival Rendez-vous Rustico.  Trois jours d’activités familiales ont débuté vendredi soir avec l’ouverture officielle au Centre acadien Grand-Rustico.  Le groupe DJ Marc Bones a été apprécié par ceux qui sont venus pour la danse familiale.  

Ce qui aurait dû être une des activités les plus fréquentées du Festival a déçu les organisateurs puisque seulement quelques personnes se sont rendues à la représentation le samedi après-midi.  La présentation «Se costumer pour confédérer» avec Rebecca Parent et Laurie Campbell était de haut calibre.  Cette comédie dévoile les «grandes femmes» derrière les «grands hommes» qui ont formé la nation.  Il s’agissait de la présentation de plusieurs vignettes présentées dans une pièce théâtrale très originale. 

Il y a eu une référence à Angèle Arsenault, puisqu’on entend une de ses chansons dans une des vignettes.  Très divertissante, ancrée par la vérité de l’époque de la Confédération, cette présentation fait découvrir les vraies «Mères de la Confédération».  Dans les scènes, les deux artistes font référence à plusieurs situations qui se sont sûrement passées à cette époque. 

«Nos ancêtres seraient surpris de voir comment notre petite île a évolué et progressé», indique l’une des actrices lors de la conclusion de la présentation.

Rebecca Parent et Laurie Campbell ont reçu de l’aide financière du Conseil des Arts de l’Î.-P.-É. afin de monter la pièce théâtrale.  Elles ont réalisé les recherches, développé les textes et se sont occupées de la mise en scène et des formidables costumes, le tout avec beaucoup de professionnalisme.  Pour la saison estivale, la pièce est présentée un peu partout à l’Île sous la direction de «Watermark Theatre» et est présentée en anglais ou en français sous les titres : «What to wear to the birth of a nation/Se costumer pour confédérer».

Autres activités

Le samedi matin, le duathlon annuel a eu lieu et en après-midi, les amateurs de Bingo étaient nombreux au Club des Lions Cymbria.

En soirée du samedi, plusieurs parents et enfants étaient sur place au Centre acadien Grand-Rustico pour voir «The amazing Christose», un spectacle de magicien/cracheur de feu.  Le vent n’a pas nui au spectacle puisque les organisateurs ont été capables de trouver un espace à l’arrière du Centre où le cracheur de feu a pu réaliser sa présentation à l’abri du vent.  La danse des retrouvailles a suivi pour les adultes.

Comme la tradition le veut, la messe a été célébrée le dimanche matin avec la levée du drapeau qui suivait.  Un spectacle d’artistes locaux était aussi présenté en après-midi.

Plusieurs se sont présentés pour le souper acadien pour goûter au fricot et au pâté à la viande.

Le fils prodigue de Rustico, le chanteur-compositeur Lennie Gallant, a clos la fin de semaine en célébrant la fierté acadienne à travers son spectacle dans l’église Saint-Augustin.

La directrice par intérim du Conseil acadien de Rustico, Andréa Deveau, se dit contente de sa première expérience dans l’organisation de la fin de semaine.  «On a voulu offrir un peu de nouveauté.  Nous travaillons en collaboration avec notre partenaire, Le Club des Lions Cymbria qui lui aussi organise certaines des activités.  Notre but commun est de rassembler notre communauté.»


Jérémie Pineau n’a pas gagné au Bingo, mais il a aimé jouer.


Les trois employés du Centre Acadien de Rustico Alexandre Bodet, Megan Gallant et Andréa Deveau, la directrice par intérim.


Le jongleur/magicien/cracheur de feu au Festival du Rendez-vous Rustico le samedi au début de la soirée.


- Par Marcia Enman

L'Île-du-Prince-Édouard en images