FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 28 mai 2014

Lori MacAdam, coordonnatrice des services de bibliothèques en français, Jennifer Robichaud, coordonnatrice de la logistique locale pour le Salon du livre, et Anne Godin, coordonnatrice du Salon du livre de l’Île-du-Prince-Édouard.  Un total de plus de 3000 jeunes visiteront le Salon dans le cadre des visites scolaires et plus de 4 450 jeunes rencontreront des auteurs dans le cadre de 53 animations, dans les écoles et au Salon.

Le tout premier salon du livre de l’Île-du-Prince-Édouard, du 5 au 7 juin, pour la portion ouverte au grand public, accueillera environ 20 auteurs du Québec, de l’Acadie et des Îles-de-la-Madeleine.  

La coordonnatrice de cette première édition, Anne Godin, était à l’Île-du-Prince-Édouard la semaine dernière pour régler les derniers détails de la programmation par ailleurs, très ambitieuse.  

«Nous avons vraiment pensé à tous les publics, autant aux écoles françaises et d’immersion, aux parents, aux amateurs de bonne lecture et même aux amateurs de cuisine», souligne la coordonnatrice.  

Même si les dates officielles du Salon sont du 5 au 7 juin, dès le 2 juin, des auteurs vont circuler dans les écoles pour y rencontrer les élèves.  De plus, de nombreux groupes d’immersion et des écoles françaises vont venir au salon durant les journées du jeudi et du vendredi.  

«Nous avons mis tout en œuvre pour exposer le plus grand nombre de jeunes possible aux auteurs et aux livres francophones, même si nous avions, à l’évidence, des contraintes de temps et de budget.  Mais je pense que nous avons réussi», dit Mme Godin.  

Parmi les auteurs et les personnages qui risquent d’être les plus populaires durant le salon, mentionnons Géronimo Stilton, qui sera là en chair et en os, ainsi que la jeune fée Fééli Tout.  Tous deux feront de nombreuses animations, autant dans les écoles que sur le site même du Salon.  

Le salon ouvrira le jeudi soir et lors de la soirée, un hommage sera rendu à l’auteur insulaire Melvin Gallant, qui a entre autres créé la série Ti-Jean/Tite-Jeanne.  

Le vendredi, le salon sera ouvert toute la journée au public et à la clientèle scolaire.  En soirée, deux auteures de renom, Dominique Demers (de 18 h à 18 h 50) et Marie Laberge (de 19 h à 19 h 50), se prêteront à de longues entrevues par des intervieweurs et amateurs de lecture, Diane Bernier-Ouellette et Georges Arsenault.  «Nous installerons des tables et des chaises et les gens pourront se prendre un café pour écouter les entretiens.  Ce sera une belle expérience, je crois», dit la coordonnatrice du Salon du livre.  

Tout de suite après ces deux conférences, l’accent sera mis sur le vin, et la littérature sur le vin, pour un maximum de 40 personnes qui auront acheté un billet.  Le sommelier Jean-Sébastien Morin animera une soirée de dégustation de vins en s’inspirant des livres sur le vin, dont certains seront en vente au salon.  

Grande librairie

«Nous ne pouvons évidemment pas promettre que le livre que vous cherchez sera là, mais les gens qui viendront au salon auront un choix de livres comparable à celui d’une grande librairie.  Nous allons avoir 18 kiosques, plusieurs maisons d’édition, et ce sera vraiment agréable de se promener parmi les livres et de magasiner.  En plus, les gens pourront faire signer leurs achats par les auteurs, le cas échéant, et cela ne se trouve pas en librairie», dit Anne Godin.  

Présence de Radio-Canada

Radio-Canada Acadie sera très présente durant tout le salon.  Premièrement, le vendredi matin, Le Réveil sera diffusé en direct du Centre Belle-Alliance et le petit déjeuner sera offert jusqu’à 9 heures.  Le lendemain matin, l’émission de fin de semaine Tout un samedi, signée Anne Godin (l’autre Anne Godin), sera diffusée en direct du Salon, de 7 heures à 11 heures.  

«Anne Godin va dans tous les salons du livre.  C’est une grande lectrice.  Lorsqu’elle va dans les salons, elle arrive quelques jours à l’avance, elle fait son repérage, choisit ses intervenants et elle construit son émission au fur et à mesure.  Son émission de ce samedi portera sur le Salon du livre, mais aussi sur le 150e anniversaire de la Conférence de Charlottetown», précise la coordonnatrice du Salon.  

Volet concours

En prévision du Salon du livre, un concours a été lancé pour permettre à 25 enfants de venir passer une nuit à la bibliothèque.  «Nous avons invité les jeunes à participer en nous envoyant une question qu’ils aimeraient poser à Dominique Demers.  Nous allons piper 25 noms et durant leur nuit à la bibliothèque, l’auteure ira répondre à leurs questions des jeunes.  Je pense que ce sera une expérience marquante pour ces jeunes lecteurs», dit Mme Godin.  

Activité de cuisine pour les aînés et le grand public

L’une des auteures qui viendront au salon s’appelle Jacqueline Lagacé.  Elle a écrit un livre où elle raconte comment elle a vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation.  Jacqueline Lagacé participera à une journée destinée aux Francophones de l’âge d’Or, le vendredi, et le lendemain, de 12 à 13 h 30, elle sera en vedette dans une causerie animée par Josée Alain, elle-même adepte de la méthode Lagacé, où on présentera entre autres des mets à déguster et bons pour la santé.  

Ceci n’est qu’un petit aperçu de la programmation 5 étoiles qui sera offerte au premier Salon du livre de l’Île-du-Prince-Édouard.

L'Île-du-Prince-Édouard en images