FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 7 mai 2014

Lors de l’hommage aux grands disparus, on reconnaît le sculpteur Dr Roland Maurice, Angèle Arsenault et Claude Picard, de même que les coanimateurs René Cormier, Izabelle Ouellet et Matthieu Girard.

En 2008, lors de la toute première édition de l’Événement Éloize, tenu à Charlottetown, l’Association acadienne des artistes professionnels du Nouveau-Brunswick avait rendu hommage à la chanteuse acadienne insulaire, Angèle Arsenault.  

Six ans plus tard, cette fois à titre posthume, Angèle Arsenault était de nouveau en vedette, entourée des deux autres grands disparus des deux dernières années, le peintre Claude Picard, qui a peint les six merveilleux tableaux en permanence au Musée acadien de l’Î.-P.-É., et le sculpteur sur pierre, Dr Roland Maurice.  

Au son de quelques chansons d’Angèle Arsenault, interprétées par les coanimateurs du spectacle des Éloizes, des photographies des disparus et de leurs œuvres ont défilé sur un grand écran, dans un hommage bien dosé et très apprécié de la foule.  

Parmi les gagnants des prix remis pendant la soirée des Éloizes, mentionnons le cinéaste Daniel Léger, la romancière Luce Fontaine, l’auteur Pierre-André Doucet, l’artiste visuel Luc A. Charrette, l’écrivaine France Daigle, la journaliste Anne-Marie Parenteau, le chanteur Kevin McIntyre, la danseuse, Sarah Anthony, le concepteur d’éclairage Marc Paulin, la chanteuse Lisa LeBlanc, l’événement culturel Été musical de l’Église historique de Barachois, l’Association le Moulin de la Baie Sainte-Marie, et Les Caisses populaires acadiennes, dans la catégorie Appui aux arts.  

- Par Jacinthe Laforest -

L'Île-du-Prince-Édouard en images