FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 30 avril 2014

Lise Munger montre une peinture ainsi que nombreux produits artistiques paverpol qu’elle fabrique depuis quelques ans.

Lors de l’Expo de la terre pour familles au Centre agricole de l’Île-du-Prince-Édouard, Lise Munger a dévoilé son nouveau talent artistique : le paverpol.  

Plusieurs de ses produits à base de paverpol étaient en exposition lors de l’Expo afin de mieux se faire connaître en tant qu’artiste dans ce domaine qui est relativement inconnu à l’Île.  En tout, il y a peut-être trois ou quatre experts en paverpol à l’Île.  

«C’est un style artistique populaire en Hollande», explique Lise Munger, qui occupe un studio à Glenfinnan.  «En novembre 2012, j’avais suivi un cours avec une dame de Crapaud (Î.-P.-É.) qui est originaire d’Hollande, et elle m’a expliqué comment faire.  J’ai trouvé cela bien intéressant et maintenant, je suis qualifiée pour offrir des cours.» 

À l’automne, Lise planifie d’offrir des cours de paverpol à Charlottetown afin de partager ses nouvelles connaissances.  C’est un art, selon elle, qui va se populariser avec le temps.  

Le paverpol est un produit à base d’eau non-toxique qui n’émet pas d’odeur et ne fait pas de grands dégâts.  Ça offre également des possibilités de créations illimitées.  Le paverpol durcit des produits de textiles, de papier, de cuir, de branches d’arbres, et autres.  

«Ces produits sont souvent utilisés pour des décors de pièces de théâtre parce qu’ils sont très légers, faciles à déplacer et ne brisent pas facilement», dit Lise.  «Plus régulièrement, on les aperçoit dans les jardins ou pour du décor dans la cour à la maison.  J’en ai quelques-uns qui restent dans la maison, car je les aime trop.»

Peintre bien établie, Lise Munger n’arrête pas de travailler sur des nouvelles peintures, passion qu’elle ne laissera surtout pas de côté. 

Le nom de son entreprise est «Portraits de Lise».  Pour la rejoindre, téléphonez au (902) 892-4642 ou envoyez un courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..  

- Par Nick Arsenault -

L'Île-du-Prince-Édouard en images