Le 13 septembre 2017


Même si elle fait partie d’une famille de musiciens et de chanteurs, Eunice Arsenault ne chante pas et ne joue d’aucun instrument.  Cependant, elle aime écouter de la musique et de belles chansons sur l’Île-du-Prince-Édouard.

«Il y a toujours de la musique autour de moi, à la maison et dans l’auto.  J’ai mes chansons préférées sur plusieurs disques, mais je cherchais une compilation, un disque qui comprendrait les chansons acadiennes qui parlent de l’Île-du-Prince-Édouard, et j’ai découvert qu’il n’y en avait pas», a expliqué Eunice Arsenault. 

Très vite, elle s’est rendu compte qu’elle pouvait combler cette lacune.  Elle a fait appel à son frère Jacques et de sa belle-sœur, Sylvie Toupin, ils ont travaillé avec les artistes toute leur vie.  Ensemble, ils ont établi une sélection de chansons et de pièces instrumentales incontournables. 

«J’ai recensé toutes les chansons acadiennes qui parlaient de l’Île et j’en ai trouvé cinq.  Ce n’était pas assez pour faire un album.  Alors, on a ajouté des sélections comme la chanson de mon village de Jeannita Bernard, pêcher des coques à Egmont-Baie, de mon frère Jacques et plusieurs autres.  On a fait bien attention de prendre seulement des chansons dont on pouvait obtenir les droits.  Je voulais absolument avoir la chanson de Panou «On s’en va à l’Île-du-Prince-Édouard» pour ouvrir le disque et finalement, on a pu l’ajouter.  Je trouve que ce disque est une véritable réussite», soutient Eunice Arsenault. 

Le projet, entrepris en plein cœur de l’été, a été mené rondement.  L’objectif souhaité était d’avoir le disque en main pour la fin de semaine de l’Exposition agricole et le Festival acadien de la région Évangéline.  Les boites de disques sont arrivées le 29 août.

À la fin de l’après-midi, le dimanche 3 septembre, alors qu’elle fermait son kiosque, Eunice Arsenault avait vendu pas moins de 100 disques, un résultat qui a confirmé que son projet répondait à un besoin. 

Pour acheter un disque, envoyez un courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 





- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images