FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 6 juin 2016


Kevin Parent, chanteur, compositeur et acteur québécois, était de passage le jeudi 2 juin au Baba’s Lounge, en plein centre-ville de Charlottetown. 

L’artiste a été encouragé par un ami à organiser un spectacle dans la région, comme il a récemment lancé son album anglophone Kanji.  «C’est toujours plaisant de sortir des sentiers battus, des scènes de la francophonie que je connais et de découvrir de nouveaux endroits comme celui-ci», a dit Kevin Parent. 

L’artiste, au cours du spectacle plutôt familier, s’est permis d’interagir avec la foule présente pour partager son parcours en chanson.  «Au départ, j’écrivais en anglais et je jouais surtout dans des bars. Puis, on m’a sollicité pour chanter en français.  Ça a été difficile, au départ de chanter et d’écrire en français.  Ça m’a pris du temps avant d’être à l’aise.  J’ai écrit Pigeon d’argile en français, mon premier album, et étonnamment, ça a été bien reçu», a-t-il partagé à l’auditoire entre deux chansons.

Kevin Parent est né à Greenfield Park, à Montréal, puis a déménagé très jeune dans la région de la Gaspésie où se trouve sa famille, région qu’il considère comme son chez lui.  Kevin est né de parents anglophones, mais a tenu une carrière en chanson majoritairement en français. 

«Même si mon père et ma mère parlaient en anglais, mon père a toujours insisté pour que je parle en français hors de la maison», a-t-il lancé plus tard, durant le spectacle.  «Aujourd’hui, je m’exprime aisément en français, chose qui s’est renforcée avec le temps».

Concernant son passage à l’Île, Kevin Parent a avoué ne pas être venu depuis un bon bout de temps. «Je n’étais pas venu depuis mon jeune âge.  J’adore les Maritimes, la vue, le bord de mer.   C’est quelque chose qui me parle beaucoup.  Il y a un sentiment d’appartenance immédia.  Ça me fait penser à chez nous !».

Kevin Parent a eu la chance de visiter l’Île, et il avoue avoir eu un coup de cœur pour Victoria-By-The-Sea, qui lui a rappelé son coin de pays.

Ces dernières années, Kevin s’est lancé dans le cinéma.  «Prochainement, un court-métrage pour lequel j’ai tenu un rôle fera sa sortie», a mentionné l’artiste en entrevue.

Kevin Parent a su enflammer la petite salle du Baba’s Lounge ce jeudi, le tout en alternant entre des chansons en anglais et en français lors du spectacle, qui a été apprécié par les gens sur place.





- Par Érica Cloutier

L'Île-du-Prince-Édouard en images