FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 3 février 2016

Le premier album du groupe DOC est finaliste aux ECMA. DOC c’est Mylène Ouellette, Brent Chaisson et Anastasia DesRoches. 

Le tout premier enregistrement sur disque du trio DOC est finaliste au grand concours annuel des Prix de la musique de la côte est.  

Anastasia DesRoches, membre fondatrice du trio, est très fière d’être finaliste pour ce premier enregistrement.  «Nous sommes dans la catégorie d’enregistrement instrumental.  Je trouve que c’est une belle reconnaissance pour notre disque, car nous avons travaillé très fort, et nous en sommes fiers», a dit la violoneuse qui représente le D dans le nom du groupe, et qui joue aux côtés de la pianiste Mylène Ouellette (pour le O) et du guitariste Brent Chaisson (pour le C).  

DOC est au nombre des groupes et artistes qui seront présentés sur une des nombreuses scènes de l’événement, mais les détails n’ont pas encore été annoncés. 

Le Spectacle de remise des Prix de musique de la côte est, animé par Ashley MacIsaac et Heather Rankin, aura lieu le jeudi 14 avril, au Centre 200, à Sydney, en Nouvelle-Écosse, sera encore une fois diffusé en direct sur Eastlink TV. 

En plus des performances de Hey Rosetta, Jenn Grant, Fortunate Ones, et City Natives, l’AMCE a annoncé  que Heather Rankin, Ben Caplan, Christina Martin, Natalie MacMaster, The East Pointers (trio qui inclut Tim Chaisson) et Raphaël Butler vont également monter sur scène.  La soirée mettra également en vedette un hommage spécial au défunt Ron Hynes.

En plus du groupe DOC, le trio Vishtèn est également finaliste pour son disque Terre Rouge, dans la catégorie de l’enregistrement folklore/traditionnel de l’année par un groupe.  Vishtèn est composéde Pastelle LeBlanc, d’Emmanuelle LeBlanc et de Pascal Miousse.

La directrice générale de la Fédération culturelle de l’Î.-P.-É., Ghislaine Cormier, est ravie que ces deux groupes fassent partie des finalistes.  «Nos artistes sont très solides et ces nominations le prouvent.  D’un côté, nous avons une formation émergente, DOC, dont le premier disque est salué, et nous avons aussi Vishtèn, qu’on pourrait décrire comme un groupe vétéran, qui continue de se démarquer et d’être pertinent sur les scènes d’ici et d’ailleurs», dit Mme Cormier.  

L’AMCE a décidé de transformer le processus du vote de manière plus transparente, et orienté vers l’industrie.  

S’ils ont fait appel aux connaissances des membres d’un jury dans le passé afin de déterminer les finalistes, le choix des gagnants de certaines catégories musicales était déterminé par une deuxième ronde de vote réservée aux membres. 

Cette année, l’AMCE y va d’un nouveau processus réservé exclusivement à un jury.  Plus de 225 juristes qualifiés, couvrant toutes les régions du Canada atlantique et tous les genres de musique, en plus de professionnels de l’industrie nationale et mondiale, ont évalué toutes les catégories afin de déterminer les gagnants.  Les membres du jury ont été choisis en fonction de leur expertise et leurs connaissances de catégories spécifiques et de secteurs de l’industrie.  Cette nouveauté signifie qu’il n’y aura pas de vote des membres pour les prix de l’AMCE.

Les gagnants des prix Artiste de l’année et Vidéoclip de l’année (Choix du public) seront toujours déterminés par un vote du public et le vote est maintenant ouvert.  Le public peut visiter le site Web du Cape Breton Post afin de voter pour leurs artistes et vidéos préférés une fois par jour.  Le vote se termine le 16 mars 2016, à 17 h, heure normale de l’Atlantique.

L’Île-du-Prince-Édouard a recueilli 18 nominations sur les 38 catégories tandis que le Cap-Breton en a 21, le Nouveau-Brunswick : 24; Terre-Neuve-et-Labrador : 37; et Nouvelle-Écosse : 98.


L’album Terre Rouge de Vishtèn est finaliste aux ECMA.  De gauche à droite, Pastelle LeBlanc, Pascal Miousse et Emmanuelle LeBlanc.  (Photos-montage : Archives)

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images