FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 15 mai 2014
Les Insulaires sont avisés d’être prudents lorsqu’ils allumeront des feux extérieurs en cette fin de semaine de congé, de dire le ministre de l’Agriculture et des Forêts, George Webster.

« À l’arrivée du temps chaud et ensoleillé pendant cette longue fin de semaine qui s’en vient, bien des gens ont hâte de brûler de vieilles herbes et des débris de bois, a déclaré le ministre Webster. Bien que les conditions soient toujours humides dans la plupart des boisés de l’Île, les feux d’herbes peuvent se répandre rapidement et peuvent causer des dommages aux récoltes, au bétail, aux bâtiments et aux structures. »

Il faut obtenir un permis de feu pour allumer des feux extérieurs du 15 mars au 1er décembre chaque année. L’indice forêt-météo doit être bas et la vitesse du vent, 10 km/h ou moins.

L’herbe sèche est très combustible. Combinée à d’importantes quantités d’oxygène, aux températures chaudes et au vent, on peut rapidement perdre la maîtrise de même un petit feu.

Brûler de l’herbe est une activité qui nuit à l’environnement. Elle fait monter en fumée 
les nutriments plutôt que les rendre disponibles à de nouvelles pousses, crée des conditions qui encouragent la croissance de mauvaises herbes et détruit l’habitat faunique. 

On peut obtenir un permis de feu gratuit de tout bureau régional du Service des forêts. On demande aux gens de consulter l’indice forêt-météo avant d’allumer des feux et de toujours garder à leurs côtés de l’eau et des pelles afin d’empêcher que les feux de friches se répandent.

On peut obtenir de l’information sur l’indice forêt-météo de n’importe quel bureau régional du Service des forêts, en ligne à www.gov.pe.ca/forestry/fwi ou en composant le 902-368 4800 après les heures de travail où vous entendrez un enregistrement automatisé.

Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images