Le 14 novembre 2017


Les grands-parents, d’autres membres de la famille et les amis qui prennent soin des enfants pourront obtenir de l’aide financière et d’autres soutiens du gouvernement provincial.

Un nouveau programme pour les grands-parents et les fournisseurs de soins aidera les familles qui s’occupent d’enfants retirés de leur milieu afin d’assurer leur sécurité. Dans le cadre de ce programme, les bénéficiaires recevront la somme de 700 $ par mois par enfant ainsi que du soutien pour couvrir les services de garde, les soins dentaires et les médicaments des enfants. Le gouvernement a passé à l’action pour donner suite aux demandes d’aide de grands-parents qui voulaient assurer de bonnes conditions de vie pour les enfants et aux recommandations découlant de l’examen de la Child Protection Act (loi sur la protection des enfants).

« Lorsqu’un parent ne peut offrir des conditions de vie sécuritaires à son enfant, ce qu’il y a de mieux pour l’enfant est de vivre avec une personne qu’il connaît, réduisant le trauma. C’est notre priorité, de dire la ministre des Services à la famille et à la personne, Tina Mundy. Nous avons écouté les grands-parents et les Insulaires et aujourd’hui nous annonçons la mise en œuvre de la première phase du programme pour tenter de répondre aux besoins les plus urgents.

Ce programme aidera à alléger le fardeau financier que portent les grands-parents et les membres de la famille qui offrent un foyer sécuritaire et accueillant à un enfant. »

« Nous sommes absolument ravis que le gouvernement accorde aux grands-parents cet appui indispensable et si bien mérité afin qu’ils puissent s’occuper des enfants, a exprimé Pat Poirier, responsable du groupe de grands-parents de Summerside.  Le programme va bien au-delà de nos attentes et le fait que le gouvernement ait répondu si rapidement à nos préoccupations est fantastique. »

À l’Île-du-Prince-Édouard, 54 enfants vivent dans 47 foyers avec des membres de leur famille ou des proches, dont 39 sont les foyers des grands-parents. Ces conditions de logement évitent que la province ait la garde ou la tutelle de l’enfant.

Les travaux se poursuivront sur la prochaine phase qui porte sur les décisions juridiques, éducatives et médicales des enfants, a ajouté la ministre Mundy. Nous examinons les programmes qui existent dans d’autres provinces afin d’explorer les options qui répondront le mieux aux besoins des familles de l’Île.

Je tiens à exprimer ma reconnaissance aux grands-parents qui ont bien voulu partager leurs histoires personnelles, nous permettant de façonner ce programme d’appui pour les enfants vulnérables et leur famille. »

Le programme sera offert dès le 1er décembre en communiquant avec le Service de protection de l’enfance au 1-800-341-6868.

Document d’information

La Phase 1 du programme pour les grands-parents et les fournisseurs de soins qui entrera en vigueur le 1er décembre 2017 comprend :

  • 700 $ par mois par enfant pour aider à couvrir les dépenses quotidiennes, l’habillement et le transport
  • Soutien pour les services de garde, les soins dentaires et les médicaments de l’enfant
Le coût annuel du programme est d’environ 400 000 $, l’investissement pour l’année financière 2017-2018 étant de 164 500 $    
 
La Phase 2 est en élaboration et comprendra entre autres les éléments suivants : 

Nouveaux postes de travailleur social de la protection de l’enfance pour appuyer les familles qui participeront au programme
Ententes avec d’autres ministères gouvernementaux concernant l’appui juridique, éducatif et médical pour les enfants.

Avantages
  • Aide à alléger le fardeau financier des fournisseurs de soins
  • Assure le soutien pour les services de garde, les soins dentaires et les médicaments des enfants
  • Empêche que la province ait la garde légale de l’enfant
  • Réduit le trauma et les perturbations chez les enfants
  • Favorise la stabilité pour les enfants vulnérables
  • Améliore la situation des enfants

L'Île-du-Prince-Édouard en images