FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 15 septembre 2017
Le milieu agricole et les automobilistes de la province ont chacun un rôle à jouer dans la sécurité routière pendant la saison des récoltes. Les automobilistes doivent faire preuve de patience, ralentir, ne pas suivre les appareils agricoles de près et s’assurer d’avoir un bon champ de vision et une distance suffisante lorsqu’ils dépassent un véhicule agricole. De plus, les automobilistes ne devraient pas oublier que la boue laissée sur la chaussée par les véhicules agricoles peut la rendre glissante.

Pour les gens du milieu agricole, il est important de s’assurer que leurs appareils sont munis d’un éclairage adéquat, que leurs extrémités sont marquées et qu’ils comportent des panneaux indiquant qu’il s’agit de véhicules lents. La réglementation exige que les balles rondes et les bacs de manutention soient attachés avec des pièces et des dispositifs de tension adéquats afin que leur transport sur les routes se fasse de façon sécuritaire.

« Le secteur agricole, un joueur clé de l’économie provinciale, commencera bientôt un temps de l’année très occupé. Il est important que tous les usagers du système routier conduisent de façon préventive afin d’assurer le transport sécuritaire des voyageurs et des marchandises », a souligné la ministre des Transports, de l’Infrastructure et de l’Énergie, Paula Biggar. « J’encourage les Insulaires à être prudents et à faire attention à ce qui les entoure afin que les routes soient sécuritaires. »

L’agriculture est un élément clé de l’économie de l’Île-du-Prince-Édouard. En effet, les recettes agricoles de 2016 s’élevaient à 487 millions de dollars, et le secteur agricole emploie environ 3500 personnes – surtout dans des régions rurales.

L'Île-du-Prince-Édouard en images