FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 10 mai 2017

Craig Clark reconnaît que parfois des gens vivent des situations très difficiles et ont besoin d’un petit coup de pouce.

Le conseiller en counseling de la Direction des écoles publiques de langue anglaise a, au cours des derniers mois, fait partie d’une équipe de fournisseurs de services à la personne cherchant à améliorer les résultats pour les Insulaires à risque élevé de danger. Il mentionne que ce modèle de prestation de services axé sur la collaboration, désigné programme Bridge, fait une différence.

Le programme Bridge offre une aide aux Insulaires aux prises avec de graves problèmes souvent urgents, notamment la violence ou la maltraitance, le sans abrisme ou des troubles de santé mentale. Il permet aussi au personnel des ministères gouvernementaux et des organismes communautaires qui oeuvrent auprès de personnes dont le risque de danger imminent est très élevé d’échanger de l’information essentielle.

« Ce qui distingue le programme Bridge, c’est que les silos sont vraiment rompus, de dire M. Clark. Lorsque nous pouvons déterminer les services qu’il faut offrir, nous pouvons mieux les coordonner et les dispenser plus efficacement. »

La collaboration a lieu dans le cadre d’un forum de conciliation où les fournisseurs de service se réunissent régulièrement pour discuter de situations comportant des facteurs de risque multiples. Depuis septembre 2016, le forum de conciliation a étudié plus de 42 situations dans la province. Cent personnes ont été mises en rapport avec des services qu’elles ne connaissaient peut-être pas.

L’équipe examine attentivement les circonstances et cherche des moyens de réduire tout risque immédiat, et s’emploie – dans un délai de 24 à 48 heures – à mettre les gens en rapport avec une combinaison de services. L’offre de soutien qui en résulte est strictement volontaire, les situations étant soumises au forum de conciliation par les organismes gouvernementaux et non gouvernementaux participants, notamment :

• éducation;
• protection des enfants;
• programmes sociaux;
• services de police municipaux;
• GRC;
• prévention de la violence familiale;
• Mi’kmaq Confederacy of PEI;
• probation;
• santé publique;
• protection des adultes;
• santé mentale et toxicomanie;
• services aux victimes.

Selon Craig Clark, le forum de conciliation est une démarche proactive dans laquelle divers organismes conjuguent leurs efforts en vue de prévenir un danger.
« Nous voulons déterminer ces risques ou signes précurseurs très tôt afin de pouvoir offrir les formes de soutien et les services dont les individus et les familles ont besoin afin d’apporter des changements et de faire une différence. »

« Ce partenariat permet vraiment aux divers organismes de voir tous les problèmes auxquels une personne ou une famille peut être confrontée, de dire le premier ministre, Wade MacLauchlan, qui est aussi ministre de la Justice et de la Sécurité publique. Ayant une vue d’ensemble de la situation, l’équipe peut mieux solutionner les problèmes et offrir un soutien immédiat en cas de risque élevé de danger. Même si une personne n’accepte pas l’offre, elle sait où sont les ressources lorsqu’elle sera prête. »

Les ententes sur l’échange d’information conclues avec les services de police municipaux et la GRC sont une des réussites initiales du programme Bridge. Pour tous les intervenants, le fait de rassembler tous les partenaires à la même table fait une différence.

« C’est un travail d’équipe, de dire Gloria Dennis, coordonnatrice des services de prévention de la violence familiale. Tout le monde travaille ensemble – nous avons établi de bons rapports, et chacun comprend mieux le fonctionnement de l’autre. »

Selon le constable Tim Keizer du service de police de Charlottetown, les mises en rapport ne se limitent pas au forum de conciliation.
« Nous avons maintenant accès à des gens, non seulement au forum de conciliation. Nous avons aussi créé des liens avec des intervenants de ces différents organismes qui peuvent nous orienter pour offrir de l’aide », de dire M. Keizer.

Environ 900 professionnels des secteurs de l‘éducation, des services à la personne, du droit de la famille et de la santé publique de l’Île ont suivi la formation liée au modèle Bridge. Actuellement, plus de 165 professionnels suivent ou ont terminé la formation qui est offerte partout dans la province pour appuyer les activités du forum de conciliation.

Allez à https://www.princeedwardisland.ca/fr/information/programme-provincial-br... pour vous renseigner davantage et visionner une vidéo montrant comment le programme fait une vraie différence.

L'Île-du-Prince-Édouard en images