FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 19 avril 2017
Plusieurs groupes communautaires recevront de l'aide pour la promotion des droits des filles et des femmes de l'Île. Les subventions du Secrétariat interministériel aux affaires féminines s'élevant à près de 70 000 $ seront versées à sept différentes organisations de l'Île-du-Prince-Édouard en 2017.

« Il existe tellement de groupes communautaires qui veulent aider les femmes de l'Île ayant des besoins de tous genres, de dire la ministre responsable de la situation de la femme, Paula Biggar. Que leur mandat porte sur la violence sexuelle, l'accessibilité ou les défis économiques, chacun de ces groupes contribue à faire de notre province un meilleur endroit où vivre pour les filles et les femmes. »

Les subventions offertes par le Secrétariat interministériel aux affaires féminines aident les organisations qui :
• offrent des services et des programmes directs permettant à aider les femmes et les filles de l’Île-du-Prince-Édouard;
• favorisent une prise de conscience, une sensibilisation et une action sociale accrues en ce qui concerne l’égalité des femmes sur le plan juridique, social, économique et de la santé; et/ou
• aident les organisations féminines ayant pour mission de promouvoir l’égalité des femmes par la défense de leurs droits, la recherche et l’élaboration de politiques.

Pour obtenir plus d'information au sujet du Secrétariat interministériel aux affaires féminines, visitez le https://www.princeedwardisland.ca/en/information/transportation-infrastr....

Document d’information

Titulaires de subventions du Secrétariat interministériel aux affaires féminines pour l’année 2017
 
Réseau des femmes de l'Î.-P.-É. – 16 600 $ pour le projet intitulé Engaging all ages in the Women's Movement in PEI.
• L'objectif de ce projet est de créer des liens au sein du mouvement des femmes et d'éliminer l'écart générationnel en matière de féminisme pour renforcer le leadership des particuliers et des organisations qui oeuvrent pour les femmes à l'Î.-P.-É.
 
Centre d'aide aux victimes de viol et d'agression sexuelle de l'Î.-P.-É. – 7 000 $ pour le projet intitulé Supporting Survivors of Sexual Violence in PEI.
• Ce projet a pour but d'évaluer le programme de thérapie offert aux victimes de violence sexuelle.
 
Institut Cooper – 5 000 $ pour le projet intitulé Women on the Margins: Education and Policy Change for Migrant Women.
• Les objectifs de ce projet sont d'augmenter la participation démocratique des femmes migrantes; d'augmenter le niveau d'appui et de ressources pour les femmes migrantes à l'Î.-P.-É. et d'appuyer l'élaboration et la mise en oeuvre de pratiques exemplaires en matière de politiques provinciales pour les femmes migrantes.
 
PEI People First – 9 000 $ pour le projet intitulé Our Voices Count: Women with Intellectual Disabilities Speak up for Accessible Services.
• Grâce à ce projet, les femmes ayant des défis intellectuels seront outillées et pourront profiter d’occasions pour exercer du leadership; les fournisseurs de services recevront de l'information afin de pouvoir mieux répondre aux besoins des femmes ayant des défis intellectuels et un guide permettant de rendre les services plus accessibles aux femmes ayant des défis intellectuels sera créé.
 
Community Legal Information Association - 12 200 $ pour le projet intitulé Family Law Matters
• Ce projet permettra la création de ressources en droit familial en langage clair et simple pour mieux faire connaître les droits des immigrants et des nouveaux arrivants au Canada en matière de droit familial.
 
PEI Business Women's Association – 9 200 $ pour le projet intitulé Building Capacity in Young Women in PEI.
• Le financement permettra à un groupe de femmes de participer à un programme à l’été 2017 et d'assister à la FFIF Social Entrepreneurship Conference.
 
East Prince Women's Information Centre – 9 000 $ pour le projet intitulé Safe Girls.
• Le financement est destiné aux jeunes de Prince-Est afin de les aider à développer des compétences d'animation et de leadership pour pouvoir appuyer leurs pairs.
• On mettra l’accent sur les messages positifs transmis en ligne afin d'améliorer la cybersécurité et la résilience.

L'Île-du-Prince-Édouard en images