FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 11 avril 2017
Trois écoles insulaires auront désormais plus d’aliments frais produits localement au menu grâce à un programme destiné à améliorer la sécurité alimentaire et à accroître la sensibilisation à une saine alimentaire. Le programme de sécurité alimentaire et de sensibilisation à une saine alimentation aidera les Insulaires à se procurer des aliments locaux et les renseignera sur leur valeur nutritive, leur origine et leur mode de production. Initiative du ministère de l’Agriculture et des Pêches, le programme prévoit un projet pilote dans les écoles pour y augmenter l’offre de produits frais locaux.  

« Même si nous avons l’avantage de vivre dans le jardin du Canada, où l’on trouve des aliments frais, nutritifs et de grande qualité, ce ne sont pas tous les Insulaires qui peuvent en profiter, et le gouvernement souhaite atténuer les problèmes d’accès à ces aliments, explique le ministre de l’Agriculture et des Pêches, Alan McIsaac. Nous voulons également inciter les Insulaires à s’intéresser à l’origine de leur nourriture et aux efforts déployés par les familles d’agriculteurs et de pêcheurs de l’Île pour la produire. »

En collaboration avec des organismes communautaires et scolaires, des établissements d’enseignement, les industries primaires, les marchés publics et d’autres groupes, le ministère de l’Agriculture et des Pêches travaillera à des initiatives qui visent à promouvoir la sécurité alimentaire dans les collectivités et à accroître la sensibilisation à une saine alimentation. L’offre d’aliments locaux dans les écoles est un projet commun du ministère de la Santé et du Mieux-être, du ministère de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture, de la Direction des écoles publiques de langue anglaise, de la Commission scolaire de langue française et de l’Association parents-maîtres de l’Île-du-Prince-Édouard.

L'Île-du-Prince-Édouard en images