FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 9 septembre 2015

Alcide Bernard, président de l’Exposition agricole et le Festival acadien, remet le prix du Jeune acadien de l’année à Zakk Cormier.  


Pendant la cérémonie de fermeture de la 113e édition de l’Exposition agricole et le Festival acadien, le 6 septembre dernier, Zakk Cormier a été nommé le Jeune acadien de l’année.  Très méritant, Zakk a accepté ce prix avec sincérité, respect et un petit sourire; des qualités que les gens apprécient énormément dans cet artiste remarquable.   

«C’est un gars chaleureux, organisé, responsable et très fiable», a lu Kaylee Arsenault, récipiendaire de l’honneur l’an dernier qui avait été invité à faire la présentation dimanche dernier.  «Il démontre beaucoup d’habileté en tant que personne très sociale et forte en relations interpersonnelles.  Il va de soi qu’il travaille donc très bien à l’intérieur d’une équipe».

Depuis un très jeune âge, Zakk Cormier s’intéresse profondément à la musique.  Fils de Dennis et Élise de Saint-Raphaël, il a grandit dans un environnement propice qui lui a permis de développer et raffiner ses talents musicaux.  Zakk était capable d’apprendre un instrument rapidement, mais c’est sa persévérance et son effort continus qui le distinguent des autres.  Il a pratiqué des heures et des heures et des heures. 

À titre d’exemple de son talent en grande demande, Zakk Cormier était sur l’estrade principale de l’Exposition agricole et le Festival acadien jeudi, vendredi, samedi et dimanche.  Et à chaque fois, c’était pour jouer ou accompagner un grou-pe différent.  Particulièrement, il a joué le rôle du «jeune Eddy Arsenault» au violon pendant la cérémonie de clôture.  

«Zakk sait jouer du violon, du banjo, de la guitare, de la mandoline, de la basse, de la batterie, du piano, ainsi que de quelques instruments à vent», a dit Kaylee Arsenault.  «Son talent ne se limite pas seulement à la musique, car il a été comédien au souper théâtre V’nez veiller pendant les cinq dernières années.  Il était également le directeur musical cet été».

Zakk Cormier s’intéresse également à promouvoir l’apprentissage de la musique chez les jeunes et cherche continuellement à se perfectionner afin d’être capable de mieux transmettre ses connaissances.  Il a aidé à développer du matériel d’enseignement et a fait partie du programme Tutorat par les pairs et a donné un grand coup de main à Chuck Arsenault pour les débutants du violon dans la classe de 5e et 6e année à l’école Évangéline.  

«Il est impliqué dans tous les événements artistiques de la communauté», a dit Mlle Arsenault.  «Il tient sa culture à cœur et démontre qu’il est prêt à aider dans toutes les situations possibles.  Que ce soit pour jouer dans un spectacle, s’occuper du son pour un événement, participer aux activités jeunesse; il accepte toujours avec politesse et avec passion».

Cet automne, le récipiendaire du prix Jeune acadien de l’année sera de retour à Holland College pour poursuivre ses études dans le programme «Performing Arts».

- Par Nick Arsenault

L'Île-du-Prince-Édouard en images