FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 18 août 2015

Pour la première fois de son histoire, le drapeau acadien a été hissé en avant de l’Hôtel de Ville de Summerside pour souligner la Fête de l’Acadie.  


Pour la première fois de son histoire, la ville de Summerside a hissé le drapeau acadien à un des mats principaux juste devant l’Hôtel de Ville.  Pour la communauté francophone de cette région, c’est considéré comme un grand pas en avant. 

«Finalement, nous commençons à ressentir que nous faisons réellement partie de la ville», a dit Giselle Babineau-Jordan, présidente de La Belle-Alliance, organisme qui dessert la communauté d’expression française de Summerside.  «Dans le passé, nous n’étions qu’une pensée après coup, mais maintenant, nous collaborons avec la ville sur de nombreux projets et dossiers».

«C’est certain qu’il y a encore des progrès à faire, mais cela fait certainement du bien de voir que la ville reconnaît de plus en plus le peuple acadien qui est à Summerside», a ajouté Mme Babineau-Jordan.  «C’est très encourageant et cette activité est certainement bien appréciée».

Le maire de la ville de Summerside, Bill Martin, a présidé la petite cérémonie avec un bel accueil.  Lorsqu’il a hissé le drapeau de l’Acadie, cependant, il ne s’attendait pas à ce que la petite foule rassemblée chante spontanément l’hymne national de l’Acadie.  Puis, M. Martin a demandé une copie des paroles de l’Ave Maris Stella. 

«Voilà quelques semaines, La Voix acadienne m’a proposé une entrevue et cela m’a vraiment fait réfléchir sur l’importance que les Acadiens et les francophones ont eue dans le passé et continuent d’avoir aujourd’hui pour la ville de Summerside», a commenté le maire.  «J’ai trouvé qu’il serait important de les reconnaître pendant la célébration de leur fête de l’Acadie».

En signe de partenariat, le maire Bill Martin a donné un drapeau de la ville de Summerside à La Belle-Alliance, qui pourra ensuite le mettre où elle veut.  Le maire avait également préparé une petite réception, invitant les gens à prendre du gâteau et du café.  Il a saisi l’occasion pour parler un peu de ses diverses responsabilités comme maire et a invité les gens à assister aux réunions des conseillers de la ville.  «Nous sommes bien heureux de collaborer avec la communauté francophone», a dit Bill Martin, qui a lui-même des racines acadiennes, tout comme un très grand nombre d’habitants de Summerside.  «Nous voulons développer et faire de Summerside une meilleure ville avec l’aide de tout le monde». 

Le drapeau acadien flottera en avant de l’Hôtel de Ville environ une semaine, pendant la durée des célébrations de la fête de l’Acadie.  


Giselle Babineau-Jordan, présidente de La Belle-Alliance, assiste à la coupe du gâteau avec le maire de Summerside, Bill Martin.

- Par Nick Arsenault

L'Île-du-Prince-Édouard en images