FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 3 septembre 2014

Pierrette Arsenault reçoit le prix de l’Acadienne de l’année des mains du président de l’Exposition agricole et le Festival acadien de la région Évangéline, Éric Richard, assisté d’Évangéline et Gabriel (à gauche), personnifiés par Julie Savoie et Albert Arsenault.


C’est une Pierrette Arsenault très surprise qui s’est avancée vers le podium le dimanche 31 août pour accepter le prix d’Acadienne de l’année, présenté durant le spectacle de clôture de l’Exposition agricole et le Festival acadien.

«Ce soir, nous voulons honorer une personne passionnée et dévouée envers sa famille et sa communauté», a d’abord indiqué Éric Richard, qui a ensuite poursuivi son texte en dévoilant petit à petit des indices qui ont finalement permis d’identifier la récipiendaire, dont l’identité était connue d’un petit nombre seulement.  

C’est surtout pour sa contribution à la promotion de la danse et de la gigue qu’elle a reçu le prix.  Pierrette Arsenault enseigne la danse et la gigue depuis plusieurs années et a formé de nombreuses troupes.  En se présentant sur plusieurs scènes, ces troupes consolident la réputation des artistes de la région Évangéline et aident à justifier son appellation de «village musical».  

«Son engagement envers ses élèves est exemplaire.  Rarement voit-on de ses étudiants se présenter sans qu’elle soit là pour le soutenir et l’appuyer de façon discrète», a indiqué M. Richard dans sa présentation.  

En plus de contribuer à répandre la tradition de la danse dans la région Évangéline, Pierrette Arsenault s’est rendue à quelques reprises aux Îles-de-la-Madeleine, par l’entremise de projets variés, pour aider à ramener la danse dans l’archipel.  

Elle est toujours généreuse, participe aux collectes de fonds, encourage ses danseurs à se présenter sur scène, notamment les dimanches soir au foyer de soins communautaire Le Chez-Nous et lors des spectacles de l’été à Mont-Carmel.  Elle a souvent incarné la mascotte de l’Exposition agricole et le Festival acadien, Acazing, durant des années.  

C’est pour sa générosité et la qualité de son engagement à sa communauté que le conseil d’administration de l’Exposition agricole et le Festival acadien a choisi de décerner le prix d’Acadienne de l’année 2014 à Pierrette Arsenault.  Elle est la fille de Dorina et de Lionel Arsenault de Mont-Carmel.  Son mari, Jean, est pêcheur et ils ont deux enfants.  

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images