FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 6 septembre 2018

Vincent Gallant a reçu le prix d’Acadien de l’année 2018 des mains de Jeanne Gallant, présidente de Exposition agricole et le Festival acadien de la région Évangéline.  Ils sont entourés des hôtes du Festival, Gabriel et Évangéline, personnifiés par Claude et Jeannette Blaquière.  (Photo : J.L.)

Vincent Gallant, de Baie Egmont, a mérité le titre de l’Acadien de l’année 2018, de l’Exposition agricole et le Festival acadien de la région Évangéline, le dimanche 2 septembre, lors du spectacle de clôture de l’événement qui coïncide toujours avec le weekend de la fête du Travail. 

Vincent Gallant est généreux de son temps et de ses connaissances.  Grand bénévole du Club 4-H depuis plus de 30 ans, il a aussi ajouté le club des petits déjeuners de l’école Évangéline à ses œuvres bénévoles au cours des années. 

C’est avec beaucoup de respect que la présidente de l’organisme a lu les raisons pour lesquelles le conseil d’administration a choisi de donner le prix à Vincent Gallant. 

«Cet homme utilise son savoir-faire et ses nombreuses connaissances pour planter le petit jardin du Chez-Nous à Wellington afin de s’assurer d’avoir des légumes frais pour les résidents.  Pour une certaine résidente, ce petit jardin est très important et elle se réjouit de le voir pousser jour après jour.  Il se fait un plaisir de s’arrêter pour visiter et jaser avec les résidents qui aiment bien demander “si tout pousse bien dans leur jardin?”», a raconté Jeanne Gallant.   

Au cours des dernières années, Vincent a beaucoup donné de son temps pour la paroisse Saint-Philippe et Saint-Jacques de Baie-Egmont.  En plus de toujours donner un coup de main aux événements de sa paroisse, il est le président du comité du Parc mémorial et membre du comité de finances.

Pendant bien des années, cet homme a beaucoup été impliqué comme représentant de son syndicat auprès de ses pairs, les chauffeurs d’autobus.  Il sait bien les écouter et, puisque c’est un homme juste, il sait bien faire la part des choses.  Il est actuellement impliqué comme membre du Comité de Santé et sécurité du travail du syndicat canadien de la fonction publique à l’Île.

«Un homme costaud avec une grande sensibilité, c’est un grand travailleur qui pratique encore les métiers traditionnels pour le plaisir, comme pêcher, couper et fendre son bois et jardiner». 

«Dans bien des événements de la communauté, sa présence comme responsable de la sécurité rend les gens à l’aise.  Encore là, son savoir-faire, son respect des gens, son écoute et sa grande gentillesse font de lui un homme recherché pour assurer la sécurité de tous lors d’événements communautaires comme celui-ci», a insisté Jeanne Gallant.

Bon vivant, homme de grand cœur toujours prêt à aider sa communauté, cet homme est la définition en action du mot acadien.

Vincent est le père de trois hommes adultes, Jules, Pierre et Nicholas, et le grand-père de 5 petits-enfants qu’il adore de tout son cœur.  Il est le mari de Jeannette avec qui il vit à Baie-Egmont. 

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images