Le 8 février 2017

Lors du tournage d’un des épisodes de French Connexion, l’animatrice Nathalie Arsenault (à gauche) s’entretient avec Natalie Pendergast.  (Photo : Gracieuseté)


Le 12 février prochain, le poste de télévision communautaire du câblodistributeur Eastlink va offrir une toute nouvelle série de 13 émissions, portant sur la communauté acadienne et francophone de l’Î.-P.-É.  

Le projet a été initié par Eastlink.  «Je connais le directeur depuis longtemps, et comme il cherchait à rejoindre la communauté francophone depuis un bout de temps, il m’a appelée l’automne dernier.  Je l’ai tout de suite mis en contact avec plusieurs personnes.  Nous avons formé un comité et nous allons bientôt commencer la diffusion», a indiqué Gail Lecky, directrice de Canadian Parents For French, un des partenaires de ce projet qui inclut l’Université de l’Île, la Fédération culturelle de l’Île, la Société Saint-Thomas-d’Aquin, et quelques autres.  

Les émissions vont durer 30 minutes, soit trois segments de huit minutes pour un total de 24 minutes de contenu francophone.  L’animatrice est Nathalie Arsenault, directrice du Carrefour de l’Isle-Saint-Jean.  

«Le comité avait plusieurs noms et finalement, nous nous sommes entendus pour choisir Nathalie.  Nous avons fait un test avec elle et nous avons trouvé qu’elle avait la bonne approche et qu’elle passait bien à la caméra.  Vous savez, ceux qui participent sont bénévoles, donc, ça demande un réel effort de tout le monde.  Nous avons identifié des sujets et des thèmes que nous voulons aborder, et des personnes que nous voulons inviter.  Je pense que ça va être très bien.  Nous voulons que l’émission soit intéressante, infirmative, mais aussi, divertissante.  Nous n’entrerons pas dans la politique ni des différences entre l’immersion et l’école française.  Ce n’est pas le but.  Nous voulons rejoindre la communauté francophone et aussi la communauté francophile qui est très nombreuse, et éventuellement, nous aimerions pouvoir utiliser les émissions en salle de classe, et les accompagner de guides pédagogiques», a expliqué Gail Lecky qui voit dans cette possibilité une façon d’exposer les élèves à la communauté francophone et de se familiariser avec les accents qui la composent.  

Au fil des semaines, les sujets abordés incluront la santé, le collège et l’université, les sports, les centres scolaires et communautaires et leurs activités, l’entrepreneuriat, et une foule d’autres sujets.  Cette série de 13 émissions pourrait être suivie d’une seconde série, car les sujets ne manquent pas.  


Gail Lecky, directrice de Canadian Parents For French.

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images