FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 13 septembre 2016

Claude Cormier (à droite) était en spectacle le samedi 10 septembre dans le cadre du Festival de la rentrée au Carrefour de l’Isle-Saint-Jean à Charlottetown.


Chaque année à l’école François-Buote on s’attend à avoir au moins deux classes pleines à la maternelle.  Il y a des années où l’on a même trois classes de maternelle.  

Cette année il y a une classe de 17 élèves et une autre de 16 élèves.  Ce nombre pourrait augmenter, car il y a souvent des inscriptions en cours d’année.  

«Ça fait beaucoup d’élèves de 4 et 5 ans dans une classe de maternelle, mais je n’en donnerais pas un!  Je les adore et ce sont “mes” enfants jusqu’au mois de juin», a indiqué Anna Peters, enseignante de la maternelle A, qui compte 17 élèves. 

«Je crois que ce sera une belle année scolaire c’est certain, tout comme chaque année d’ailleurs.  J’ai une classe assez bonne et mature pour leur jeune âge et l’on ne va pas s’ennuyer.  Les filles mènent cette année : elles sont 12 et il y a cinq garçons.  Ce sera intéressant et j’ai hâte de voir le progrès de mes élèves et jusqu’où ils se rendront dans leur apprentissage.  Mes objectifs sont de semer de bonnes graines pour voir mes élèves s’épanouir, aimer l’école et prendre une responsabilité dans leur apprentissage afin de devenir de petites personnes et plus tard de jeunes adultes responsables, indépendants et qui savent penser par eux-mêmes.  Cela est plus important que juste le rendement scolaire à mon avis», a expliqué Anna Peters. 

Le conseil aux parents serait certainement d’entretenir une bonne communication avec l’enseignant.  Cela inclut lire les mémos, les notes et les messages, venir aux rencontres, participer un peu à la vie de l’école, en bref s’intéresser à la vie scolaire de leurs enfants, car celles-ci sont des stratégies gagnantes et saines à l’épanouissement de leurs enfants, leur succès et surtout leur bonheur.

Au centre de la petite enfance, l’île enchantée, la directrice Jenna Ikede, se réjouit de l’arrivée d’une nouvelle employée certifiée.  «Cependant, le centre est toujours activement à la recherche d’éducateurs, car nous avons atteint la capacité maximum d’enfants pour tous les groupes d’âge.  Une bonne nouvelle, cela dit, c’est que nous avons pu agrandir le service des poupons qui peut maintenant accueillir six bébés au lieu de trois», a expliqué la directrice.

Du côté du Carrefour, le festival de la rentrée s’annonce très bien.  Soccer-bulle, 5 à 8, soirée cabaret avec Ronald Bourgeois et Claude Cormier ont été très bien reçus par la communauté.  Il y a des activités diversifiées pour tous les âges et tous les goûts.  Le festival continue cette semaine avec une matinée familiale, ce samedi 17 septembre à 10 h.  Michael Pendergast y sera en vedette et jouera pour les enfants.  Les familles pourront ensuite cuisiner ensemble dans une atmosphère conviviale sous la supervision du Chef Pierre El Hajjar. 

«Notre festival de la rentrée est une très bonne occasion de se réunir et partager de bons moments ensemble.  L’équipe du Carrefour travaille activement au développement de la communauté francophone et francophile et nous espérons voir les gens en grand nombre aux différentes activités proposées.  Très bonne rentrée à tous!», a indiqué la directrice du Carrefour de l’Isle-Saint-Jean, Nathalie Arsenault.


L’auteur-compositeur-interprète Ronald Bourgeois était aussi en spectacle samedi soir au Carrefour.


Un hélicoptère s’est posé près du centre de la petite enfance l’Île enchantée et les enfants ont vraiment apprécié cette activité, certains ont eu l’opportunité de s’asseoir dans l’hélicoptère tandis que d’autres ont préféré le regarder de loin.




Les jeunes ont pu jouer au soccer-bulle lors du Festival de la rentrée au Carrefour de l’Isle-Saint-Jean. 


Première journée à l’école pour une élève de maternelle de la classe de Anna Peters.

- Par Deb O’Hanley

L'Île-du-Prince-Édouard en images