FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 7 septembre 2016

De gauche à droite, Pierre et Rose Arsenault dans les rôles de Gabriel et Évangéline, Kaylee Arsenault, Jeune Acadienne de l’année, et Alcide Bernard, président de l’Exposition agricole et le Festival acadien de la région Évangéline.

Décrite comme accueillante, aimable, chaleureuse, talentueuse et débordante d’énergie, Kaylee Arsenault, fille de Dick Arsenault et de Lynn Arsenault, a reçu le titre de Jeune Acadienne de l’année, le dimanche 4 septembre, durant les activités de clôture de la 114e Exposition agricole et du 46e Festival acadien de la région Évangéline, à Abram-Village.  

En recevant le prix, Kaylee Arsenault en a profité pour donner un «conseil» qui s’adressait particulièrement aux jeunes : «N’hésitez pas à suivre vos rêves…  L’école sera toujours là».

Kaylee est surtout connue comme une artiste de la scène.  Elle chante, danse depuis l’âge de 5 ans, et elle joue de plusieurs instruments de musique.  

Elle a fait partie de la troupe de danse «Les Steppeuses» pendant plusieurs années avec laquelle elle s’est rendue aux Îles-de-la-Madeleine ainsi qu’en France à la Semaine acadienne à Saint-Aubin-sur-Mer, pour présenter des spectacles. 

Issue de familles musicales autant du côté maternel que paternel, elle chante très bien et se fait un plaisir de chanter des chansons acadiennes.  Il faut mentionner que sur scène, elle a une présence formidable et entraînante. 

Pendant l’été 2014, Kaylee a travaillé au Village musical acadien en présentant des spectacles à la Grange à Ti-Manuel.  De plus, elle a fait partie du souper spectacle pendant l’été 2015 et y était de retour cet été. 

Cette année, elle fait partie du spectacle «L’Acadie, un pays qui se raconte» qui est présenté dans plusieurs coins de la France.  Cette tournée de 90 spectacles a débuté l’hiver dernier et va reprendre cet automne. 

«Notre jeune Acadienne de l’année 2016 a un sourire contagieux, une joie de vivre ainsi qu’une grande fierté acadienne», dit-on dans le texte de présentation, livré par Edmond Gallant qui, avec son épouse Zita, étaient les Acadiens de l’année en 2015.  

Diplômée de l’école Évangéline, Kaylee a toujours été très engagée dans son école, où elle a fait partie de nombreux comités, y compris celui de l’album souvenir.  Il faut ajouter qu’elle contribuait beaucoup à la vie étudiante par sa joie de vivre. 

Aux sports, Kaylee était membre des équipes de balle-molle et de volley-ball de son école et elle a été la représentante jeunesse au comité régional de l’Î.-P.-É. des Jeux de l’Acadie.  Elle a participé au programme Académie Jeunesse et a été une académicienne pour les Jeux de l’Acadie, un rôle où elle a pu développer ses qualités de leadership. 

Kaylee aime partager ses connaissances avec les plus jeunes.  Elle travaille entre autres avec le groupe 112 Accords, dont sa jeune sœur, Britney, fait partie.

En plus de faire partie du souper théâtre et de travailler avec d’autres jeunes, Kaylee a aussi donné des spectacles de danse à Borden Carleton, avec deux autres danseuses, pour inciter les gens à venir visiter la région Évangéline, une initiative de l’Association touristique Évangéline.  

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images