FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 10 juin 2016


Le 9e mini relais pour la vie s’est tenu le samedi 4 juin dernier au Centre de récréation Évangéline, à Abram-Village.  Plus de 5 000 $ ont été amassés pour la Société canadienne du cancer.  Le but de l’événement est une collecte de fonds pour le Cancer, mais encore plus une soirée pour honorer ceux qui ont été touchés par la maladie.  On célèbre ainsi les vies qui ont été éteintes par la maladie.  10 % du montant ramassé reste dans la communauté pour aider des gens qui ont des dépenses associées à la maladie.

Pour une petite communauté comme la région Évangéline, c’est toujours touchant de voir combien de familles sont affectées dans un sens ou un autre.  

Pendant la soirée du samedi, plusieurs activités étaient organisées.  Il y avait eu une invitation lancée pour inciter les gens à former des équipes.  Chaque année, on encourage les villages, les organismes et les familles à former une équipe, à se déguiser et à donner un nom à son équipe.  En plus, l’équipe la plus vivante et celle qui ramasse le plus de fonds a l’honneur d’avoir son nom inscrit sur une plaque commémorative.  Cette année c’est l’équipe «Buzzing for a cure» qui a reçu les deux honneurs.  L’équipe est du village de Saint-Raphael. Les participants de l’équipe étaient déguisés comme des abeilles.

L’un des grands événements de la soirée a été les témoignages des personnes qui ont vécu la maladie.  Cette année, on avait tourné des petites vidéos avec plusieurs personnes et celles-ci ont été montrées sur un grand écran lors de la soirée.  Parmi les témoignages, on retrouvait, Claudette Thériault, Melvin Gallant, Paula Gallant, Christine Arsenault, Michel Painchaud, Nadine Arsenault-Samson. L’importance de rester positif durant la maladie a été le message qui a été transmis.  Melissa Arsenault, nutritionniste à aussi participée à une vidéo en signalant l’importance de la bonne alimentation.

Un autre moment émouvant de la soirée a été la marche des survivants qui provoque de vives émotions chez les participants et leur famille.  

Pendant toute la soirée, les enfants ont joué à des jeux gonflables, installés dans l’aréna et ils avaient aussi l’opportunité de se faire maquiller le visage.  De plus, la Zumba a été très populaire pour les jeunes ainsi que pour les moins jeunes.  La jeunesse a aussi contribué à la confection de deux belles murales qui étaient affichées pour que les gens puissent signer.  Ce qui est devenu une tradition, la classe de 5e année de l’école Évangéline a développé les murales encore cette année.

Tout au long de la soirée, il y avait aussi de la nourriture et de la bonne musique.

«Je suis vraiment contente du déroulement et du résultat des fonds amassés du mini relais pour la vie encore cette année.  Pour moi, c’est une soirée d’appui pour les survivants», explique Gisele Gallant du comité organisateur de l’activité.  «On est très reconnaissants envers les bénévoles et les commanditaires, il y a beaucoup de gens qui s’impliquent et c’est encourageant», ajoute-t-elle.  


Les participants à la marche des survivants : Louis Arsenault, Urbain Poirier, Léonie Gallant, Marie Maddix, Jeanne Durant, Wayne Blanchard, Lucia Arsenault, Melvin Gallant, Évangéline Gallant, Kevin Gallant, Paula Gallant, John Arsenault, Evelyn Gallant, Melvin Bernard, Faustin Gallant, Edward F. Gallant et Norman Gallant.  La petite fille en avant est Cameron Richard.  (Photo : Gracieuseté)


Marie McCarthy, Noelle Cole, Leonard LeClair et Léona Cole dans l’équipe Ella’s Teddy Bears en honneur de leur maman et grand-maman. (Photo : M.E.)


L’équipe «Buzzing for a Cure» a remporté le titre de l’équipe la plus vivanteet aussi celui de l’équipe qui a amassé le plus de fonds.  Assis devant, de gauche à droite, Sofie Gallant, Arielle Gallant, Luke Poirier et Jackson Poirier.  Debout Jeannette Richard, Nicole Gallant, Sylvia Gallant, Nola Richard, Paige Poirier, Claudette Poirier, Joanne Perry, Janice MacCormack, Yvette Poirier et Paulette Poirier.  (Photo : M.E.)


Paula Gallant menait l’équipe «Camping for a Cure» dans un décor très créatif.









- Par Marcia Enman

L'Île-du-Prince-Édouard en images